Ouverture à Yokohama des travaux de la TICAD-VII avec la participation du Maroc

Japon : Le Maroc participe aux travaux du 7éme sommet TICAD

Les travaux de la 7e conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD-VII) se sont ouverts, mercredi à Yokohama, au Japon, avec la participation d'une importante délégation marocaine.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, qui représente le Maroc à cette conférence, conduit une délégation comprenant notamment le ministre délégué chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli, l'ambassadeur du Maroc au Japon, Rachad Bouhlal, l’ambassadeur-directeur des Affaires asiatiques et de l’Océanie au MAECI, Abdelkader El Ansari, et l'ambassadeur-directeur général de l'Agence marocaine de Coopération Internationale, Mohamed Methqal.

Cette conférence connait également la participation de nombreux opérateurs économiques marocains, notamment la CGEM, l’AMDIE, MASEN et Attijariwafa Bank, ainsi que d’autres institutions nationales et de représentants de la société civile.

Placé sous le thème "faire progresser le développement de l'Afrique à travers les hommes, la technologie et l'innovation", le sommet, qui connait la participation de plus de 4.500 délégués, vise à mener des concertations et des débats sur la question du développement du continent africain et d'autres questions liées à la sécurité et la stabilité.

Lancé par le Japon en 1993, le sommet de la TICAD est une conférence internationale sur le développement de l’Afrique qui est organisée à l’initiative du gouvernement japonais, conjointement avec les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement, la Commission de l’Union africaine et la Banque mondiale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 08 Decembre 2021

Cette autre Europe qui nous ressemble

Mercredi 08 Decembre 2021

Technologies : convention de partenariat entre le ministère de l’enseignement supérieur et Huawei Maroc

Mardi 07 Decembre 2021

FMI: des perspectives économiques "incertaines et difficiles" en Algérie

Dimanche 05 Decembre 2021

Quels prérequis pour un régime flottant et sont-ils remplis par le Maroc ? (2ème partie)

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux