Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

«Tout le business model de Sonasid repose sur les principes du développement durable»

«Tout le business model de Sonasid repose sur les principes du développement durable»
Vendredi 26 Mars 2021 - Par admin

Opérateur socialement engagé, Sonasid est à l’avant-garde du secteur sidérurgique, avec un processus de production alimenté à 85% par les énergies renouvelables.

Tour d’horizon avec Amal Bahbouhi, responsable RSE & Environnement - Sonasid.

 

Propos recueillis par M. Diao

 

Finances News Hebdo : La sidérurgie est une branche énergivore. Que représente concrètement le poste de l'énergie dans les charges de votre entreprise ? Quelles sont les actions entreprises par Sonasid afin d'optimiser sa consommation d'énergie?

Amal Bahbouhi : La sidérurgie est effectivement considérée comme une industrie à forte intensité énergétique, au niveau mondial. Pour Sonasid, l’énergie représente le 2ème poste de coût, après les matières premières.  Ces dernières années, la prise en compte des impacts environnementaux des exploitations est devenue l’une des préoccupations majeures des producteurs d’acier.  Sonasid est, à ce titre, à l’avant-garde du secteur sidérurgique, avec un processus de production alimenté à 85% par les énergies renouvelables. 

Sonasid a également adopté une politique d’efficacité énergétique, qui consiste à surveiller et minimiser la consommation d’énergie. Cet engagement a été couronné par l’octroi, en 2019, de la certification ISO 50001, en reconnaissance des efforts déployés pour l’optimisation de la consommation énergétique et la maîtrise des performances à tous les niveaux opérationnels.  Dans un esprit d’amélioration continue, Sonasid ne cesse de développer des solutions novatrices pour accroître la durabilité des opérations et protéger l’environnement, tout en assurant une réduction des coûts opératoires. A date, plusieurs projets d’envergure sont en phase d’étude ou de déploiement, afin de renforcer l’intégration des énergies renouvelables dans le mix énergétique ou substituer le fuel par des sources d'énergie alternatives. 

 

F.N.H. : Quelle appréciation faites-vous du développement des énergies renouvelables au Maroc ? 

A. B. : Depuis 2009, l’expérience du Maroc en matière de développement des énergies renouvelables est remarquable, avec une stratégie ambitieuse. Le Maroc est également signataire de l’accord de Paris, qui a dressé parmi ses principaux objectifs d'atteindre la neutralité carbone.  À l’horizon 2030, la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité devrait atteindre 52 % de la capacité installée. Le Maroc pourrait ainsi réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre. Dans ce cadre, Sonasid, acteur industriel de premier plan, a mis en œuvre une feuille de route exigeante dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.  Au niveau mondial,  on observe une effervescence et une attention particulière des pouvoirs publics pour la recherche et le développement de technologies et solutions moins énergivores, protectrices de l’environnement et qui utilisent des sources d’énergies  Eco-friendly (l’hydrogène, les biogaz, le solaire, etc.), ce qui ouvre des perspectives prometteuses pour l’industrie.

 

F.N.H. : Enfin, quels sont les principaux projets ou réalisations de Sonasid en matière de RSE ?

A. B. : Notre activité s’inscrit dans un écosystème d’économie circulaire à travers, tout d’abord, un processus de production d’acier basé sur le recyclage de la ferraille.  Sonasid assure également la valorisation et la transformation des coproduits issus de ses activités.  Cet atout confère à Sonasid un véritable levier de croissance, eu égard au contexte économique actuel et la rareté des ressources naturelles, pour accompagner le développement des villes durables de demain et la mobilité future.  Tout le business model de Sonasid repose donc sur les principes du développement durable, et la RSE est une composante essentielle de notre plan stratégique, pour être ainsi au service de notre communauté d’affaires.  En 2020, un projet de structuration de la démarche RSE a été entamé et qui a abouti à la définition des engagements RSE de Sonasid et à la priorisation des enjeux dits les plus «matériels», au regard de leur impact sur les activités de Sonasid et des attentes des parties prenantes. Ces enjeux déterminent l’approche stratégique de Sonasid en matière de RSE et établissent un cadre d’action global pour mesurer la performance de notre contribution à chacun de ces enjeux.

 

Bio express
Amal Bahbouhi est titulaire d’un Master en Environnement de l‘Université de Picardie Jules Vernes, d’un Master en Ingénierie de la santé en management QHSE ainsi que d’un Master en Management à l’IAE d’Amiens. Elle démarre son parcours professionnel en 2009, en France, en tant que chef projet QHSE, avant de rejoindre le groupe Managem en tant que Responsable Environnement sur le site de la SMI en 2010. Elle prend en charge, après cinq années, la responsabilité de la gestion corporate des aspects environnementaux des exploitations au Maroc, avant de se voir confier, en 2017, la responsabilité du pilotage et la conduite des opérations sociales et sociétales au niveau des activités minières et industrielles. En avril 2020, elle rejoint le Groupe Sonasid, en tant que Responsable RSE & Environnement

 

 

 

 

Sonasid Energie renouvelable Développement durable RSE

Partage RÉSEAUX SOCIAUX