Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Hydrogène vert: le Maroc conforte son rôle de contributeur actif

Hydrogène vert: le Maroc conforte son rôle de contributeur actif
Jeudi 03 Decembre 2020 - Par admin
 
La première édition virtuelle du «WorldPtXSummit», organisée par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a constitué une plateforme régionale d’échange, dédiée à hydrogène Vert et à ses applications (filière "Power-To-X").
 
Placé sous l’égide du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, l’événement international a regroupé plusieurs ministres, secrétaires d’Etat, dirigeants d’entreprises, représentants d’organismes nationaux et internationaux, chercheurs et experts. Lors de la session inaugurale, le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement Aziz RABBAH a rappelé que l’hydrogène vert constitue aujourd’hui une réelle opportunité pour le Maroc et que le partenariat international est un facteur clé pour l’émergence de la filière. Selon le ministre, le premier accord signé avec l’Allemagne, constitue un premier jalon et que dans le cadre du Pacte vert européen, d’autres partenariats viendront renforcer le positionnement du Maroc.
 
Pour sa part, le directeur général de l’Association internationale des énergies renouvelables (IRENA), Francesco La Camera, a félicité le Maroc pour avoir été élu par ses membres comme coordinateur de l’initiative de l’hydrogène vert aux côtés de l’Union européenne.
 
«L’IRESEN est en train de mettre en place une nouvelle plateforme de recherche et de test dans le domaine Power to X, comprenant différents projets pilotes pour produire de l'ammoniac vert, du méthanol vert et des carburants synthétiques avec des partenaires importants, tels que l'Université Mohammed VI Polytechnique, l'OCP et Fraunhofer, avec un fort soutien du gouvernement allemand», dixit Badr Ikken, directeur général d’IRESEN co-organisateur du sommet international.
 
«Le Maroc conforte ainsi son rôle de contributeur actif dans la stratégie environnementale mondiale et se place d’ores et déjà comme acteur majeur dans le secteur de l’hydrogène vert et de ses applications », précise le communiqué de la manifestation internationale.
 
Notons que le ministre Rabbah n’a pas manqué de présenter les avancées du Royaume qui déploiera un plan d’action  à travers la Commission nationale de l’hydrogène. L’objectif étant d’accompagner le développement des marchés et de la demande, tout en  préparant les infrastructures de l’export, ainsi que de mettre en place un cadre réglementaire adéquat. Selon Rabbah, les priorités du plan d’action sont le renforcement des compétences à travers la formation et la R&D et la mise en place d’écosystèmes et de clusters dédiées à la filière de l’hydrogène vert. 
 
Notons enfin que plus de 2 000 personnes issues d’une soixantaine de pays des cinq continents ont pu suivre 90 conférenciers de différents horizons traitant des défis et opportunités de l’économie de l’hydrogène vert sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.
 
Actualités Marocaines Développement durable

Partage RÉSEAUX SOCIAUX