Développement durable

Tous les articles

Écotourisme: cap sur la durabilité !

Écotourisme: cap sur la durabilité !

Le Maroc adapte son offre touristique à cette forme de tourisme, alliant exploration et respect de la nature. Les pratiques incluent le respect de la biodiversité, la réduction de l'empreinte carbone et le soutien aux économies locales.

 

Par D. M.

L'écotourisme continue de prendre de l’ampleur au Maroc, se positionnant parmi les tendances les plus prometteuses de cette saison estivale. Face aux défis environnementaux, le pays adapte son offre touristique à cette forme de tourisme, alliant exploration et respect de la nature. Il s'agit d'un voyage responsable qui préserve l'environnement et améliore les conditions de vie locales. Les pratiques incluent le respect de la biodiversité, la réduction de l'empreinte carbone et le soutien aux économies locales. Le Maroc, avec ses paysages variés allant des montagnes de l'Atlas aux dunes du Sahara, offre une multitude de possibilités pour les amateurs d'écotourisme.

De nombreux acteurs du secteur touristique marocain ont entrepris des initiatives pour promouvoir cette forme de tourisme durable. D’ailleurs, avec l’attribution par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement du label international «Pavillon Bleu» à 27 plages, 4 ports de plaisance, et pour la première fois au Maroc à un lac de montagne, le Royaume table sur une montée en puissance considérable de l’écotourisme durant cet été en particulier.

Des initiatives écotouristiques émergent

L’industrie touristique marocaine repose sur la richesse des ressources naturelles et culturelles du pays. Le gouvernement et les acteurs du secteur s’investissent dans la promotion des actions durables pour minimiser l'impact environnemental de celui-ci. Lors d’une conférence de presse, la ministre du Tourisme, Fatima-Zahra Ammor, soulignait que l’écotourisme reflète une sensibilisation accrue aux enjeux environnementaux et à la responsabilité de protéger les ressources. Elle a noté que la feuille de route du tourisme 2023-2026, en harmonie avec la stratégie nationale de développement durable au Maroc, place la durabilité au cœur de ses préoccupations.

Cette feuille de route structurée autour des filières thématiques telles que «Nature, Trekking & Hiking», «Desert & Oasis Adventure» et «Circuits culturels», intègre aussi une filière transversale entièrement dédiée au développement durable, pour encourager des pratiques écoresponsables. Dans ce cadre, le programme «Go Siyaha», lancé en février dernier, encourage les entreprises touristiques à opter pour la transition énergétique, avec un soutien couvrant jusqu’à 40% des investissements. La ministre a affirmé que la nouvelle réglementation en cours d’élaboration, permettra le développement de l’hébergement alternatif écotouristique.

De plus, la stratégie «Forêts du Maroc 2020-2030» joue un rôle important en protégeant les zones forestières et en valorisant ces écosystèmes à travers la création de projets d’aménagements écotouristiques. Ainsi, des sites comme Michlifen, Moudmame et Ras El Ma, situés dans le Parc national d’Ifrane, sont développés avec des infrastructures adaptées aux besoins des visiteurs, incluant des aires de repos, des circuits de randonnée et des espaces de détente et de piquenique, pour offrir une expérience écotouristique attrayante et durable. Par ailleurs, des acteurs du secteur privé investissent dans des écolodges et des maisons d'hôtes durables, construits avec des matériaux locaux et utilisant des énergies renouvelables. Des circuits de randonnée guidés, des excursions en VTT et des safaris désertiques en véhicules électriques sont proposés aux touristes, pour minimiser l'impact écologique.

Les tours opérateurs et les hôteliers organisent aussi des sessions d'information pour sensibiliser les touristes à la préservation de l'environnement. L'offre écotouristique nationale et régionale est aussi un facteur crucial pour le développement de l’économie sociale et solidaire, en ce qu’elle soutient les populations locales en favorisant l'artisanat, la gastronomie locale et les traditions culturelles. Les coopératives de femmes produisant de l'huile d'argan ou les artisans ruraux bénéficient directement du tourisme durable. L'écotourisme au Maroc n'est pas une tendance passagère, mais un mouvement qui contribue à la protection de l'environnement et à la valorisation des richesses culturelles du pays. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : l’État relance son offensive contre les bidonvilles

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

Vendredi 12 Juillet 2024

Bâtiment et travaux publics : «L’injection de fonds publics permettra de lancer de nombreux projets structurants»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux