Développement durable

Tous les articles

Développement durable: l’engagement RSE de la BMCI

Développement durable: l’engagement RSE de la BMCI

Chama Bennani, Responsable de l’Engagement au sein de la BMCI, revient pour Finances News Hebdo sur l’importance stratégique de la RSE chez la filiale de BNP Paribas. Interview.

 

Propos recueillis par A. Hlimi

Finances News Hebdo : Pouvez-vous nous parler de votre politique RSE, ses objectifs et son importance stratégique ?

Chama Bennani : La BMCI a mis en place sa démarche RSE en 2012 dans l’objectif d’exercer son activité de manière responsable et respectueuse du monde qui l’entoure. Cette démarche volontariste place les enjeux humains et environnementaux au centre de sa vision et de sa stratégie, avec pour boussole les 17 objectifs de développement durable de l’ONU pour favoriser une économie plus durable et inclusive. La BMCI exerce sa responsabilité sociale et environnementale dans l’ensemble de ses métiers et fonctions en s’appuyant sur quatre piliers : économique, social, civique et environnemental. Notre démarche RSE évolue à la lumière des attentes de nos parties prenantes, et notamment des évolutions réglementaires en matière d’ESG et de la volonté croissante d’agir de notre actionnaire principal. Fin 2019, le Groupe BNPP a inscrit le développement durable dans la mission d’entreprise de sa raison d’être «Nous sommes au service de nos clients et du monde dans lequel nous vivons» et se fixe pour objectif d’être un leader en matière de finance durable. Cet objectif est partagé par la BMCI, qui a revu son organisation interne pour mieux répondre à ces attentes en mettant en place un pôle Engagement en 2020 au sein de sa Direction de l’Engagement et de la Communication, qui rassemble les forces de ses activités RSE et de Mécénat.

La BMCI compte s’inscrire en tant que leader de la finance durable à travers sa démarche de Positive Banking, qui vise à rechercher un impact positif sur l’environnement et la société sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la banque. Le Positive Banking nous challenge donc sur la manière dont nous exerçons notre métier à la BMCI, et nous pousse à revoir notre offre de produits et services pour y intégrer plus fortement la notion d’impact positif selon 3 axes majeurs  : la transition énergétique, l’entrepreneuriat féminin et à impact positif et l’inclusion financière. Cette démarche d’Engagement a été distinguée et primée tout au long de l’année 2021 par plusieurs organismes et institutions de renom. La BMCI maintient sa présence dans le classement national Top Performers 2021 et dans le TOP 5 du classement international Best Emerging Market Performers de l’agence de notation extra-financière V.E, Moody’s ESG Solutions. En mars 2021, la BMCI a reçu le Certificat d’Excellence pour l’égalité professionnelle femme-homme, organisé au niveau national par le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle.

 

F.N.H. : Quels sont vos engagements envers vos différentes parties prenantes en matière de RSE ?

Ch. B. : La BMCI intègre dans ses décisions et comportements une écoute des attentes de ses parties prenantes. Ces attentes ont été évaluées lors d’une étude de matérialité réalisée en 2019 et qui nous a permis de classer les enjeux RSE selon leur importance pour nos parties prenantes  internes (Organes de gouvernance, collaborateurs et partenaires sociaux) et externes : partenaires économiques (clients, fournisseurs, actionnaires), régulateurs, et influenceurs sociétaux (Associations, secteurs académiques, médias et réseaux sociaux). Cela a donné lieu à une revue de notre feuille de route RSE pour mieux tenir compte de ces attentes : • Pour ses clients, la BMCI a pour mission première de répondre à leurs besoins. Notre banque s’engage à financer de manière éthique les projets des particuliers et des entreprises, moteurs du développement économique et de la création d’emplois. Dans le cadre de sa stratégie de Positive Banking, la banque s’engage à mettre à disposition de nos clients produits et services à impact positif pour les accompagner dans les transformations nécessaires pour répondre aux défis du changement climatique, tout en prenant en compte les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance dans sa prise de décision. La BMCI répond à ces engagements avec les meilleurs standards d’éthique et à travers une gestion responsable de nos relations clients qui vise à protéger avant tout leurs intérêts. En juin 2020, la BMCI a été la première banque à lancer un Chatbot en français, arabe et darija pour répondre aux demandes des clients 24h/24 et 7j/7. Le Chatbot est parfaitement intégré avec le Centre de relation client et pourra mettre en relation les utilisateurs avec un conseiller en cas de besoin. La BMCI ambitionne d’être parmi le top 3 des banques recommandées en 2024. • Pour ses collaborateurs et parties prenantes internes : la BMCI donne une importance majeure à l’élément humain, qui constitue la base et le moteur de son activité, en veillant à offrir à ses collaborateurs un environnement adéquat au travail, au vivre-ensemble et au développement de soi. La BMCI fait ainsi bénéficier collectivement les collaborateurs d’un environnement sécurisé en préservant notamment leur santé et l’équilibre des temps de vie. La banque offre une gestion dynamique des carrières et qui veille à créer un environnement qui permette collectivement et individuellement aux collaborateurs de se développer et d’acquérir en permanence de nouvelles compétences. La BMCI encourage également un dialogue social de qualité, dans le respect des dispositions de l’Organisation internationale du travail. La BMCI s’engage également à intégrer la diversité dans toutes les réalités des Ressources humaines et fait de l’avancement professionnel des femmes une de ses priorités. La BMCI encourage également un dialogue social de qualité, dans le respect des dispositions de l’Organisation internationale du travail • Pour ses fournisseurs : la BMCI s’engage à respecter un processus de sélection équitable, en instaurant les conditions d’une concurrence loyale et en assurant un traitement équitable de ses fournisseurs dans le cadre de ses appels d’offres. Notre banque s’engage aussi à tout mettre en œuvre pour régler ses fournisseurs dans les délais contractuels et légaux. La BMCI développe des relations équilibrées avec ses fournisseurs, en cohérence avec ses engagements. La Charte RSE des fournisseurs regroupe les engagements entrepris par la BMCI vis-à-vis de ses fournisseurs, notamment le respect des règles éthiques, des conditions de travail et de sécurité, de l’âge minimum légal et de la lutte contre le travail des enfants, contre le travail forcé, la non-discrimination et le respect de l’environnement et la lutte contre la pollution. Un questionnaire RSE est adressé aux fournisseurs et sert de processus de sélection. Les fournisseurs retenus signent une lettre d’engagement RSE adossée au contrat. • Pour la société civile : la BMCI a pour objectif d’être un acteur engagé de la société à travers sa politique de mécénat axée sur la culture, la solidarité et l’environnement. La banque œuvre à rendre accessibles les produits financiers au plus grand nombre, en estimant que l’inclusion financière des populations est l’un des axes majeurs du développement économique du pays. La banque vise à contribuer à la promotion du respect des droits de l’Homme à travers la mise en place d’un engagement contractuel de respect réciproque des droits de l’Homme avec ses fournisseurs et sous-traitants, et a également conçu un programme de formation spécifiquement dédié à cette thématique pour tous ses collaborateurs.

 

F.N.H. : La BMCI dispose d’une charte diversité Maroc. Que contient-elle ?

Ch. B. : La BMCI a été l’une des 12 entreprises fondatrices, filiales des groupes du CAC40 ou grandes structures marocaines, ayant signé la Charte diversité Maroc en 2016, qui a donné lieu à la création du club diversité Maroc. Cette charte engage ses signataires à intégrer la diversité parmi les priorités de l’entreprise. Elle les invite à respecter et promouvoir l’application du principe de non-discrimination sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de gestion des ressources humaines à l’embauche, formation, et lors de la promotion professionnelle- notamment. La charte prévoit 7 engagements, dont la sensibilisation des dirigeants et des équipes impliquées dans le recrutement, la formation et la gestion des carrières aux enjeux de la diversité. La charte appelle aussi à une communication, à la fois en interne pour encourager l’adhésion et l’engagement sur ces enjeux, mais aussi en externe à travers un reporting mettant en avant les objectifs cibles et les réalisations en matière de diversité. A la BMCI, cela s’est traduit par des actions très concrètes, signature de chartes et partenariat, formations, revue des process RH, communication interne et externe sur le sujet, reporting sur la diversité. Ceci a donné naissance à des résultats importants en interne : en moins de 5 ans, nous avons atteint la parité au niveau de l’effectif global. A fin 2020, nous comptons 53% de femmes dans l’effectif total, 41% de femmes managers, 32% au sein de postes de Direction. La BMCI compte également 4 femmes membre du Conseil de Surveillance. Ces efforts se sont d’ailleurs vu récompenser par l’attribution du trophée et du certificat d’excellence du prix de l’égalité professionnelle Femme-Homme du ministère du Travail et de la Formation professionnelle ces 2 dernières années.

 

F.N.H. : Quelles sont vos principales réalisations en matière de RSE en 2021 ?

Ch. B. : En 2021, la BMCI a poursuivi sa démarche d’Engagement dans un contexte sanitaire particulier de Covid-19. Parmi les principales réalisations de 2021, je peux citer, en matière de produits et services à impact positif, le renouvellement de la ligne de financement GEFF, en partenariat avec la BERD. Cette ligne de 25 millions d’euros nous permet d’accompagner nos clients qui investissent dans l’économie verte (énergies renouvelables, efficacité énergétique, et gestion des ressources en eau et déchets) à travers du financement, de l’assistance technique gratuite et une subvention pouvant aller jusqu’à 15% du CAPEX. L’année 2021 a également connu la signature de la charte «Jamais sans elle». La BMCI devient ainsi la première entreprise marocaine à être signataire de cette charte à travers laquelle l’ensemble des membres de son Comité de Direction s’engagent à ne plus participer à des évènements – internes ou externes, présentiel ou à distance – de plus de 3 intervenants sans la présence de femmes (débats, panels d’experts, tablesrondes, etc.). La BMCI s’engage également, dans ses actions de communication, à véhiculer une image de diversité et d’inclusion, ainsi que son engagement avec #JamaisSansElles auprès de publics internes et externes, à chaque fois que cela sera pertinent, notamment par des publications sur les réseaux sociaux. La BMCI a lancé en 2021 le programme 1 Million Hours 2 Help. Initié par le Groupe BNP Paribas, ce programme de mécénat de compétences a pour objectif de permettre aux collaborateurs de contribuer à l’effort des associations sur leur temps de travail pour un monde plus inclusif et écologique. Dans le cadre de ce programme, la BMCI mobilise régulièrement ses collaborateurs pour des missions d’heures solidaires au profit d’associations partenaires ou de mécénat de compétences pour des start-up à impact positif. Dans le cadre de sa responsabilité civique, la Fondation BMCI a poursuivi ses actions de solidarité et de culture dans un environnement marqué par les séquelles de la crise sanitaire. La Fondation s’est évertuée à développer ses partenariats historiques tout en accompagnant de nouveaux projets autour de ses 3 axes phares : la culture, la solidarité et l’environnement. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 18 Juin 2022

Finance durable: la BMCI joue sa partition

Jeudi 02 Juin 2022

Entretien: «Il est important pour nous de nous repositionner en tant que banque innovante et démarquée»

Mercredi 18 Mai 2022

Epargne: BMCI lance une nouvelle offre

Samedi 16 Avril 2022

Développement durable: la gestion des ressources hydriques, principal défi à relever

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux