Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

COP21 : 5.000 jeunes mobilisés pour le climat

COP21 : 5.000 jeunes mobilisés pour le climat
Lundi 14 Decembre 2015 - Par admin

Romina Melwani

La 11ème Conférence des jeunes, COY11, s’est tenue en amont de la COP21, comme c’est désormais la tradition, pendant 3 jours au Parc des expositions de Paris. Elle a réuni plus de 5.000 jeunes du monde. Particulièrement active tout au long de 2015 pour préparer COY11, Romina Melwani, une Indienne née à Casablanca et convertie en nutri-tionniste naturopathe après plusieurs années passées dans le monde de la Finance, revient sur les moments forts de cet événement.

 

Finances News Hebdo : Vous avez participé à la 11ème Conférence des jeunes à Paris; quelle impression gardez-vous de cette expérience ?

Romina Melwani : J’ai été très touchée par l’expé-rience de COY cette année, notamment en m’aperce-vant du fort engagement des jeunes. Comparée à mon expérience précédente, c’était de loin la plus forte. L’atmosphère était pleine d’énergie et d’espoir.

F.N.H. : Quel message les jeunes ont-ils à par-tager avec le monde selon vous ?

R.M. : Le message que je partagerai est celui de gar-der l’espoir vivant. Les situations négatives et les défis viendront toujours et, dans un contexte d’incertitudes, le niveau de tensions peut être souvent très élevé. Cependant, nous ne devons surtout pas perdre espoir en nos capacités et en nos qualités. En gardant une attitude de résilience intérieure, nous pouvons éveiller l’espoir en ceux qui nous entourent.

F.N.H. : COY12 aura lieu au Maroc; vous êtes vous-même née dans ce pays et vous avez rencontré de nombreux jeunes marocains à Paris. Y a-t-il une qualité qui les caractérise ? Quel apport pensez-vous qu'ils auront dans ce contexte ?

R.M. : Oui, je suis fière du Maroc qui est mon pays de naissance ! Je crois beaucoup en la jeunesse de ce pays, leur enthousiasme est immense et spécial. L’enthousiasme amène le courage !

F.N.H. : Vous étiez vous-mêmes très impliquée dans les préparatifs de COY; avez-vous des conseils à partager pour garantir les meilleurs résultats et préparer l'événement de COY12 et COP22 au Maroc de la meilleure façon possible ?

R.M. : La première étape est de créer la conscience du changement climatique et l’importance que le Maroc doit prendre le relais. La deuxième étape serait de créer des petits groupes de travail afin d’élaborer des consen-sus et extraire des intérêts communs avec d’autres personnes par affinités. Une fois le nombre suffisant de personnes réuni, l’équipe peut planifier les activités et discuter la logistique.

De notre correspondante à Paris, Laura Agroum

Partage RÉSEAUX SOCIAUX