Développement durable

Tous les articles

Hydrogène vert: faut-il opter pour l’électrolyse ?

Hydrogène vert: faut-il opter pour l’électrolyse ?

C’est l’une des techniques de dessalement de l’eau de mer à laquelle le Maroc pourrait recourir pour pouvoir produire de l’hydrogène vert en quantité.

Le cluster Green H2 veut en savoir un plus sur l’électrolyse, l’une des techniques de dessalement de l’eau de mer à laquelle le Maroc pourrait recourir pour pouvoir produire de l’hydrogène vert en quantité. C’est à ce propos qu’il a organisé un atelier de travail sur l'électrolyse et ses différents aspects économico-financiers, le 31 mars dernier à Casablanca. Un atelier où trois sociétés ont été invitées à présenter leurs expériences. Notamment l’ONEE, qui a présenté les défis et les opportunités liés au dessalement de l'eau de mer à l'aide de l'électrolyse.

Cummins, un leader mondial dans les technologies de production de l'hydrogène vert et les piles à combustible, qui a dévoilé les technologies de production de l'hydrogène vert et les derniers développements de piles à combustible. Et Technip, une entreprise spécialisée dans le design et l'implémentation des projets d’hydrogène vert, qui a montré son expertise dans la conception et la réalisation de projets d’hydrogène vert.

A cette occasion, Mohamed Yahya Zniber, président du Cluster Green H2, a déclaré que «nous sommes ravis de rassembler les principaux acteurs de l'écosystème de l'hydrogène vert au Maroc pour discuter de l'électrolyse et ses différents aspects économiques et financiers». Au cours de l’atelier, il a été noté qu’il existe trois techniques de dessalement de l’eau de mer  : la désalinisation par osmose inversée, celle par électrolyse et celle par distillation thermique.

Le prix de l’eau dessalée produite par osmose inversée est le moins coûteux. Le mètre cube sortie usine coûte 1 euro (environ 11 DH/m3). Par électrolyse, ce prix est multiplié par 3, soit près de 33 DH/m3 ; tandis par que par distillation, il faut compter 9 euros/m3, soit près de 99 DH/m3. L’électrolyse pourra-t-elle permettre au Maroc de produire de l’hydrogène vert compétitif ? That is the question ! 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 09 Avril 2024

Programme national des zones logistiques: l’AMDL et MEDZ signent un MoU pour sa mise en oeuvre

Lundi 08 Avril 2024

Industrie textile : émissions de CO2, forte consommation et pollution des eaux, produits chimiques, déchets…

Dimanche 07 Avril 2024

Infrastructure gazière durable : une avancée incontestable

Mardi 02 Avril 2024

Politique climatique: le Maroc mise sur la transition juste

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux