Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Société générale : Le Maroc épargné par les suppressions de postes

Société générale : Le Maroc épargné par les suppressions de postes
Mercredi 10 Avril 2019 - Par boursenews
  • Le groupe français va supprimer 1.600 emplois, dont 848 à l'international.
  • La filiale marocaine, l'une des plus rentables en Afrique, affiche une croissance rentable et n'est pas concernée par cette restructuration.

 

Le groupe bancaire français Société Générale a annoncé en début de semaine un plan de restructuration, qui doit entraîner la suppression de 1.600 emplois, dont 848 pour ses filiales à l'international. Ceci dans le but de rationaliser ses charges dans certaines Business Units. Le groupe européen a annoncé que les suppressions de postes démarreront à compter du début du 3ème trimestre 2019, à l’issue des discussions avec les syndicats. «A l’international, ces suppressions se feraient dans le cadre des réglementations applicables localement et des pratiques de place».

 

«Le groupe va concentrer son modèle de banque de grande clientèle sur les zones de force où il dispose d'avantages compétitifs durables et différenciants», a-t-il expliqué dans un communiqué. Et c'est peut-être pour cette raison que ce plan de restructuration épargnera sa filiale marocaine : «Notre pays n’est pas concerné par cette annonce de suppression de postes», nous explique-t-on auprès de Société Générale Maroc, dont le produit net bancaire a connu un bond de 15% en 2018, bien plus vite que la moyenne du marché alors que le bénéfice net s'est établi à 1,14 Md de DH en hausse de 18%. 


La banque multimétier a pu augmenter ses crédits à la clientèle de 18% portant ses encours à 82 Mds de dirhams au 31 décembre dernier. 

«Avenir 2019-2022»

En début d'année, le Directeur général du groupe français qui compte près de 148.000 collaborateurs dans le monde, avait annoncé un plan d'économie de 500 millions d'euros à horizon 2020, quelques semaines à peine après la présentation par sa filiale marocaine Société Générale Maroc d'un nouveau plan stratégique baptisé «Avenir 2019-2022». Ce plan vise à délivrer une croissance «soutenue, rentable et durable», avec un taux de croissance de 7% par an. Au terme de ce plan, la banque compte dégager un bénéfice net de 1,5 Md de DH, des revenus de 6 Mds de DH pour des investissements qui avoisinent les 700 MDH. Parallèlement, le management avait estimé le montant des crédits à distribuer à 20 Mds de DH sur cette période. 

 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX