Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

PEA : Partie de ping pong entre les deux chambres du parlement

PEA : Partie de ping pong entre les deux chambres du parlement
Vendredi 06 Decembre 2019 - Par boursenews

Les Conseillers ont finalement corrigé, pour le moment, l'aberration de la première chambre du parlement qui allait définitivement tuer le Plan d'épargne en actions (PEA) et le Plan d'épargne entreprise (PEE).​ ​Leur​s​ plafonds respectifs d'exonération ont été relevés, passant de 600.000 DH à 2 MDH, ​bien au-delà des espérances des professionnels de la gestion de l'épargne. 


Un amendement du PLF2020​ ​voté par les conseillers ce vendredi​,​ introduit le relèvement du plafond du PEA et du PEE de 600.000 DH à 2 MDH au lieu d'une baisse à 200.000 DH votée en première chambre.  Cette mesure va permettre ​en théorie ​de canaliser l'épargne des hauts revenus vers les placements directs en actions et profiter au marché boursier l'an prochain. Bémol : le texte va revenir encore une fois en première chambre pour son adoption définitive après examen des amendements de la Chambre des conseillers. Autant dire que ce n'est pas encore gagné.

Actuellement, l'avantage fiscal du PEA et du PEE est conditionné par le plafonnement des versements à 600.000 dirhams, ce qui limite l'intérêt de ces produits pour les personnes fortunées.

Les professionnels s’accordaient à dire que pour donner une nouvelle impulsion au PEA, il est nécessaire de rehausser le plafond des cotisations exonérées, en le faisant passer de 600.000 DH à plus d’un million de dirhams. Qu'en sera-t-il finalement ? réponse dans quelques jours.

 

 

A.H

Partage RÉSEAUX SOCIAUX