BIM évalue ses options au Maroc

BIM évalue ses options au Maroc

Le Groupe turc BIM va entamer une évaluation de ses options stratégiques concernant les filiales opérant dans le secteur de la distribution alimentaire au Maroc et en Égypte, y compris des alternatives de partenariat, a déclaré le management aujourd'hui.

Cette annonce intervient quelques jours après l'amendement des ALE Maroc-Turquie pour rétablir les droits de douanes sur certains produits turcs pour une période de 5 ans.

En février 2020, le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a reproché à la chaîne turque de ne pas vendre de produits marocains, entraînant la fermeture de plusieurs commerces de quartier.

Le chiffre d'affaires des filiales marocaines et égyptiennes correspond à 6,3% des revenus consolidés de BIM, selon des données Bloomberg.

Les relations commerciales entre les deux pays ont enregistré un déficit de 18 milliards de dirhams, tandis que le volume des investissements turcs au Maroc ne dépasse pas 1%.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

GITEX Africa : lancement de la nouvelle édition du "Fonds Innov Invest"

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Dimanche 26 Mai 2024

Fruits et légumes : pourquoi les prix de certains produits repartent à la hausse

Samedi 25 Mai 2024

Marché du travail : «Il va falloir réorienter les profils vers les formations se rapportant aux métiers d’avenir»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux