Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

La BCP décline sa stratégie au Mali

La BCP décline sa stratégie au Mali
Lundi 15 Avril 2019 - Par Finances News

 

Soutien au programme du gouvernement malien, appui au secteur privé et développement d’une offre digital sont les trois piliers de la stratégie de BCP au Mali.

 

Le groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) a affiché ses ambitions pour le Mali au cours d’un Forum économique dédié au financement des chaînes de valeurs agricoles, tenu le 12 avril 2019, à Bamako, rapporte l’agence de presse APA.

A cette occasion, le Groupe BCP a lancé plusieurs initiatives inédites, notamment au profit des écosystèmes agricoles et miniers, du secteur privé ou encore de la microfinance et du mobile banking.

Fortement impliqué dans le développement socio-économique du Continent, le groupe bancaire veut renforcer, à travers sa filiale Banque Atlantique, son rôle d’acteur bancaire de premier plan au Mali, en organisant ce forum économique dédié au financement des chaînes de valeur agricoles.

Réaffirmant son soutien à l’accompagnement multidimensionnel des entreprises, le groupe BCP a procédé à la signature de plusieurs conventions en marge de ce Forum, destinées à financer les besoins d’investissement et d’exploitation, ainsi que des opérations de croissance externe de trois entreprises locales pour plus de 76 milliards de FCFA.

Kamal Mokdad, directeur général de la BCP et de l’International, a par ailleurs confirmé la forte volonté du groupe BCP de renforcer l’accompagnement de l'économie malienne dans sa dynamique d’émergence, autour de trois piliers principaux : le soutien au programme étatique ; l’appui au secteur privé et le développement d’une offre digitale enrichie à destination des particuliers notamment de la classe moyenne émergente au Mali.

«Les ambitions du groupe BCP au Mali sont en phase avec les priorités des autorités locales, déclinées dans le programme gouvernemental 2018-2023. Les initiatives lancées permettent ainsi d’accompagner de manière efficiente l’élan de développement sur des thématiques centrales»,  a déclaré à cette occasion Kamal Mokdad.

Ces thématiques, a-t-il souligné, sont «le financement des chaînes de valeur agricoles et de la TPE/PME, le financement des infrastructures durables et de l’éducation, le développement de la microfinance et du mobile banking, ou encore le soutien à l’entreprenariat et l’accompagnement de la diaspora».

Le Groupe a aussi conçu de nouvelles solutions pour soutenir l’entreprenariat et le secteur privé malien, moteur de la croissance et partenaire stratégique de premier plan. Dans cette optique, Banque Atlantique, une de ses filiales, a récemment lancé «Atlantique leasing», son offre de crédit-bail dédiée aux TPE et PME.

Atlantique Microfinance accompagne de son côté les structures informelles, les micro-entreprises et les Très petites entreprises (TPE) dans leurs projets professionnels, ainsi que les particuliers à revenus plus faibles via Atlantique Cash.

Pour rappel, banque Atlantique est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA (Union économique et monétaire Ouest-africaine) en termes de parts de marché. Elle est présente dans les huit pays de l’Union : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

 

Banque centrale populaire

Partage RÉSEAUX SOCIAUX