Bourse & Finances

Tous les articles

Du mieux pour les crédits bancaires au secteur non financier

Du mieux pour les crédits bancaires au secteur non financier

A fin juillet 2019, l’encours des crédits bancaires a connu une hausse de 5,1% en glissement annuel, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

L’évolution du crédit au secteur non financier, véritable baromètre de l’activité économique, enregistre une hausse de 3,7%, toujours en glissement annuel.

Par secteur institutionnel, le crédit au secteur privé (entreprises privées et ménages) s’est accru de 4% après 3,8%, avec une hausse de 3,1% au lieu de 2,3% des prêts aux sociétés non financières privées et un ralentissement de la croissance de ceux aux ménages de 5,6% à 5%.

A noter que les concours aux sociétés non financières publiques ont, quant à eux, vu leur baisse se creuser à 5,1% après 1,5%.

L’analyse de la progression du crédit bancaire au secteur non financier par objet économique fait ressortir une hausse de 7,4% après 6,7% des facilités de trésorerie et de 4,7% au lieu de 4,2% des crédits à la consommation. A l’inverse, la progression des prêts immobiliers et celle des concours à l’équipement ont ralenti respectivement de 3,3% à 3% et de 2,3% à 2,2%.

Enfin, l’encours des créances en souffrance s’établit à fin juillet à 67,56 Mds de DH, en hausse de 4,3% en glissement annuel. Rapporté à l’encours total des crédits bancaires (894 Mds de DH), le taux de créances en souffrance ressort à 7,56%.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 20 Octobre 2021

PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l’administration de la Défense nationale

Lundi 18 Octobre 2021

PIB : le PLF 2022 prévoit une croissance de 3,2%

Samedi 16 Octobre 2021

Fusions-acquisitions: la santé et l’immobilier, deux secteurs en vogue

Samedi 16 Octobre 2021

Financement: que cache la contre-performance des crédits à l’équipement ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux