Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Crédit du Maroc : RNPG en hausse de 14,1% au S1-2019

Crédit du Maroc : RNPG en hausse de 14,1% - Actualité Financière
Mercredi 31 Juillet 2019 - Par seo

Baldomero Valverde, Président sortant du Directoire du Crédit du Maroc


 

Les réalisations commerciales et financières du Crédit du Maroc la banque au premier semestre 2019 sont orientées favorablement.

En effet, sur le plan de l’activité commerciale, les emplois clientèle du Crédit du Maroc affichent une hausse de 7,9% à 42 271 millions de dirhams, comparativement à la même période de l’année précédente.

La banque a été particulièrement dynamique sur le plan du crédit aux particuliers, avec des croissances respectives de 12,4% et 5,5% des encours de crédits à la consommation et de crédits immobiliers. Ces évolutions ont généré un gain de parts de marché de 15 points de base sur les crédits à l’habitat et de 56 points de base sur les crédits à la consommation sur les douze derniers mois, signale la banque.

Pour leur part, les crédits aux entreprises se renforcent de 8,5%, avec notamment des hausses de 16,4% des crédits court terme et de 10,2% des encours crédits de bail.

S’agissant de la collecte clientèle, Crédit du Maroc génère, à fin juin 2019, des ressources bilan en appréciation de 4,2% à 41 951 millions de dirhams. Cette évolution, confortée par le développement du fonds de commerce de la banque, est expliquée principalement par l’accroissement des comptes à vue de 4,7% à 27 150,8 millions de dirhams. Pour leur part, les ressources hors bilan se renforcent de 35,4% à 11 milliards de dirhams grâce aux hausses de 39,2% des encours OPCVM et de 29,8% de l’assurance vie, fruit de la nouvelle démarche patrimoniale dans les pratiques de conseil de la banque, indique la Banque.

Crédit du Maroc : RNPG en hausse de 14,1% - Actualité Financière

Par ailleurs, l’activité de bancassurance poursuit sa croissance. Ainsi, les primes collectées en assurance non vie progressent de 8% à 123,8 millions de dirhams avec des croissances positives de l’ensemble des branches, à savoir : dommage (9,6%), prévoyance (6,8%) et assistance (2,6%).

 

Crédit du Maroc : Légère amélioration du PNB

Dans ces conditions, à fin juin 2019, le produit net bancaire du Crédit du Maroc s’est amélioré de 2,2% pour s’établir à près de 1,2 milliards de dirhams.

La marge nette d’intérêt s’établit à 906,9 millions de dirhams, en augmentation de 1,6% par rapport au premier semestre 2018.

De son côté, la marge sur commissions s’élève à 223,5 millions de dirhams, en accroissement de 3,1% sur une année glissante. Cette progression est portée, pour l’essentiel, par les activités monétique, bancassurance et OPCVM.

Pour sa part, le résultat des opérations de marché s’accroit de 6,6% pour atteindre 107,8 millions de dirhams.

Le résultat brut d’exploitation s’élève à 594,4 millions de dirhams en appréciation de 2,5% par rapport au premier semestre 2018. Cette amélioration découle de l’évolution positive de 2,2% du produit net bancaire et de la hausse maîtrisée de 2% des charges générales d’exploitation. Le coefficient d’exploitation s’établit ainsi à 50,3% au premier semestre 2019. Crédit du Maroc a engagé sur le premier semestre 2019 un investissement global de 364 millions de dirhams.

 

Crédit du Maroc : Baisse à deux chiffres du coût du risque

Crédit du Maroc voit son coût du risque se réduire de 11,8% pour s’établir à 143,5 millions de dirhams au premier semestre 2019. Cette progression est expliquée par la baisse significative du risque opérationnel. S’agissant du risque de contrepartie, le taux de couverture se maintient à 92% à fin juin 2019, et confirme la politique prudente de Crédit du Maroc en termes de couverture et d’anticipation des risques.

Le résultat net part du groupe se renforce de 14,1% pour s’établir à 300,6 millions de dirhams. Ce résultat intègre la cotisation sociale de solidarité au niveau de l’impôt sur les sociétés pour 18,5 millions de dirhams ainsi qu’une plus-value de 31,5 millions de dirhams suite à la cession de deux biens immobiliers sur le premier semestre 2019. Hors ces éléments exceptionnels, le résultat net part du groupe affiche une augmentation de 9,2%. Pour leur part, les filiales du groupe Crédit du Maroc ont amélioré leur contribution au résultat net part groupe de 25,6% par rapport au premier semestre 2018.

Crédit du Maroc : RNPG en hausse de 14,1% - Actualité Financière

Crédit du Maroc : Bernard Muselet prend les commandes du groupe

Rappelons que Baldoméro Valverde, à la tête de Crédit du Maroc depuis 6 six ans, a fait valoir ses droits à la retraite.  Bernard Muselet le remplacera à la tête du groupe dès le 1 octobre prochain.

Le Conseil de Surveillance a rendu un vibrant hommage à Monsieur Baldoméro Valverde et a souligné sa compétence, son expertise et ses grandes qualités humaines mises au service du groupe Crédit Agricole tout au long de ces 40 années dont six années au bénéfice du Crédit du Maroc en qualité de Président du Directoire.

Ismaïl Fassi-Fihri, Président du Conseil, a tenu à lui témoigner toute sa reconnaissance pour « l’important travail accompli pendant son mandat et pour la culture d’entreprise qu’il a su façonner et instaurer, pour la mettre au service de la stratégie du Crédit du Maroc, fondée sur l’exigence de l’excellence, le strict respect de la conformité, la recherche de l’innovation, l’esprit d’équipe et l’attachement aux valeurs humaines ».

 

 

Banque Crédit du Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX