Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Banques participatives : les financements s’accélèrent

Banques participatives : les financements s’accélèrent
Jeudi 05 Septembre 2019 - Par Finances News

 

L’encours total des financements dépasse les 7 Mds de DH au terme des sept premiers mois de l'année.

Plusieurs contrats bancaires participatifs sont toujours en cours d’élaboration.

 

Par Y.S

 

La production de crédits des banques participatives accélère de mois en mois. Les dépôts aussi, mais avec un rythme moins marqué. En effet, l’encours global des financements participatifs à fin juillet 2019 atteint 7,21 Mds de DH, selon les dernières statistiques monétaires de Bank Al-Maghirb. Un chiffre en hausse de 57,2% depuis le début d’année et de 5,6% en glissement mensuel.

Ce montant englobe des financements à l’immobilier (Mourabaha immobilière) de 6,42 Mds de DH, à la même période. Parallèlement, la Mourabaha auto et le financement participatif à l’équipement ressortent à 771 MDH à fin juillet 2019. Pour leur part, les comptes chèques et comptes courants auprès des banques et fenêtres participatives atteignent 2,77 Mds de DH.

Les engagements sous forme principalement de refinancement à travers le produit de «Wakala bil Istithmar» et de dépôts à vue reçus des banques-mères atteignent, quant à eux, 2,56 Mds de DH au terme des sept premiers mois de l’année.

Le réseau des banques participatives au Maroc compte, à fin juin 2019, 124 agences réparties sur l’ensemble du territoire national, selon Bank Al-Maghrib.

Le nombre de comptes ouverts, véritable nerf de la guerre pour cette industrie, atteint 70.000 comptes à fin juin 2019.

 

Un cadre réglementaire plus étoffé

Petit à petit, le cadre réglementaire régissant l’activité de la finance participative se densifie après la publication de plusieurs circulaires par la Banque centrale. Ainsi, BAM a publié la circulaire relative aux conditions et modalités d’exercice par la Caisse centrale de garantie (CCG) des opérations et activités du titre III de la loi bancaire.

BAM rappelle aussi avoir finalisé plusieurs contrats bancaires participatifs : contrat porteurs de cartes, Wakala bil Isthitmar, convention de compte titres des banques et fenêtres participatives, dépôts d’investissement non restreint à terme.

Par ailleurs, les contrats bancaires participatifs relatifs aux produits Istitna’a, Salam et Ijara Mountahia Bitamlik sont en cours d’élaboration, précise la Banque centrale.

Enfin, sur le plan du cadre prudentiel, Bank Al-Maghrib a mis en place 2 circulaires : l’une relative aux fonds propres et l’autre au ratio de solvabilité. ◆

 

 

Banques participatives finance participative Actualité Financière

Partage RÉSEAUX SOCIAUX