Crise du Coronavirus : Comment Label’Vie s’adapte

Crise du Coronavirus : Comment Label’Vie s’adapte

3 questions à Chrystèle Ronceray, Directrice générale adjointe en charge du marketing, de la communication et du développement du groupe Label’Vie.

 

FNH : Quels sont les produits les plus demandés depuis le début de la crise du covid-19 ?

Chrystèle Ronceray : Actuellement, les produits les plus demandés dans nos magasins sont les produits de première nécessité et les produits non périssables, ayant une longue date de conservation, tels que, dans l'alimentaire les farines, les huiles, les pâtes, les féculents, le riz, les conserves, le sucre et sel.

Dans les produits frais, la demande est forte sur les viandes, lesvolailles, les poissons et les légumes. 

Les produits d’entretien et d’hygiène sont également trés demandés comme le papier toilette, les lingettes, les produits d’hygiène, l'eau de javel, le savon, les détergents et nettoyants.

C'est le cas aussi pour le lait UHT, fromage fondu, et les féculents en vrac.

 

FNH : Comment se protège le personnel ? Qu’en est-il des clients ?

C. R. :Le Groupe Label’Vie, en raison de son obligation de sécurité vis-à-vis de ses employés, clients et partenaires, a pris des mesures immédiates en vue de la protection de leur santé et de celle de leur famille.

Pour ce faire, conformément aux instructions édictées par le Ministère de la Santé, des premières mesures de prévention ont été mises en place, telles que la mise à disposition de gel hydro-alcoolique pour toutes les équipes des caisses (chef de caisse, caissière et après caisse), le renforcement du nettoyage des caisses (tapis de caisse, terminaux de paiement et panneaux en plexiglas) et bien entendu celui de nos bureaux et de nos espaces communs.

Face aux menaces de propagation de l’épidémie Coronavirus-Covid 19, nous avons dans un premier temps renforcé notre dispositif de prévention et avons ensuite mis en place un dispositif sanitaire strict et rigoureux.

Nous ne parlons plus de nettoyage mais de désinfection. Ce dispositif est appliqué à tous les niveaux.

Pour ce qui est de l’environnement des magasins, tous les meubles sont désinfectés à fréquence régulière. Les lignes de caisses sont également désinfectées, depuis le tapis, le panneau en plexiglas jusqu’au terminal de paiement électronique. Les chariots et paniers sont désinfectés régulièrement. Enfin, les sanitaires destinés aux clients, quand ils existent, sont aussi désinfectés.

Pour ce qui est de l’environnement de travail de nos employés dans les magasins ou dans nos sièges, le même dispositif sanitaire a été adopté. A savoir : la désinfection des véhicules de transport du personnel, des badgeuses et pointeuses, des bureaux, des cantines et sanitaires. Nous avons même instauré le contrôle systématique de la température.

L’ensemble de ces mesures et de ces directives est partagé avec nos clients et employés via les affiches, la radio interne, les mailings et les briefings.

 

FNH : Comment s’organise la gestion de votre stock et votre approvisionnement ?

C. R. Nous avons anticipé cette situation dès que les premiers cas sont apparus dans les pays voisins et que nous avons constaté les répercussions sur les affluences en magasin.

Nous étions au fait des modèles européens et nous étions donc préparés quand l’annonce du premier cas de contamination au Maroc a été faite. Nos couvertures de stock sur les produits essentiels en alimentaire et hygiène sont constitués.

Notre point fort dans le Groupe Label’Vie, c’est la centralisation au niveau de notre plateforme logistique qui fonctionne 24 heures sur 24 avec un réapprovisionnement quotidien des denrées.

Nous maintenons l’approvisionnement au niveau de la plateforme, et ce, grâce à une communication quotidienne avec nos fournisseurs pour une bonne gestion des commandes. Il en va de même pour les magasins, grâce à des tournées de livraisons plus soutenues.

Ajouté à cela, nous avons renforcé les équipes du personnel en magasin pour un bon service client mais aussi pour préparer les réapprovisionnements des rayons vu la cadence à laquelle ils se vident.

Par ailleurs, suite à une réunion avec les acteurs du marché de la grande distribution et nos partenaires/fournisseurs, tous les parties prenantes se sont assurées du fait que l'approvisionnement pour les prochains mois ne serait en rien impacté et que la production serait maintenue, mais avec un rythme plus soutenu, pour faire face aux besoins des Marocains dans les semaines et mois à venir.

 

Propos recueillis par Chaimaa Abounaïm

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 21 Juillet 2022

Covid-19: Biden testé positif

Mercredi 29 Juin 2022

Nouvelle vague de Covid-19: "les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective"

Lundi 23 Mai 2022

Urgences Économiques. Jaâfar Heikel : "Sur le plan scientifique, l'état d'urgence n'a plus de sens !"

Mercredi 23 Mars 2022

Covid-19. OMS: deuxième semaine consécutive de hausse des infections dans le monde

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux