UE: saisie de produits de contrefaçon d'une valeur de près de 740 millions d'euros en 2018

UE: La saisie de produits de contrefaçon - Actualité Économique

Les autorités douanières de l'Union européenne ont saisi en 2018 près de 27 millions d'articles de contrefaçon importés dans l'UE, d'une valeur marchande avoisinant les 740 millions d'euros, a annoncé jeudi la Commission européenne.

"Ces chiffres indiquent que le nombre d'interceptions de marchandises de contrefaçon importées dans l'UE a augmenté en 2018 en raison de la multiplication du nombre de petits colis acheminés par la poste ou par les services de fret express", a expliqué la Commission dans un communiqué, rapporte l'AFP.

Selon la même source, la catégorie la plus importante de marchandises de contrefaçon saisies est celle des cigarettes, qui représente 15 % de l'ensemble des articles retenus. Viennent ensuite les jouets (14 %), les matériaux d'emballage (9 %), les étiquettes et les autocollants (9 %) et les vêtements (8 %). 

Quant aux produits destinés à un usage domestique personnel au quotidien tels que les articles cosmétiques, les médicaments, les appareils ménagers électriques, ils représentent près de 37 % du volume total des articles retenus, a ajouté l'exécutif européen.

Commentant ces chiffres, le commissaire européen chargé des affaires économiques et financières, de la fiscalité et des douanes, Pierre Moscovici, s'est félicité de l'efficacité dont font preuve les agents douaniers de l'UE dans le cadre de la détection et de la saisie de marchandises de contrefaçon qui sont souvent dangereuses pour les consommateurs, notant que la tâche de ces agents est "devenue d'autant plus ardue que les petits colis qui entrent dans l'UE par l'intermédiaire des ventes en ligne se sont multipliés".

"La protection de l'intégrité de notre marché unique et de l'union douanière ainsi que le contrôle du respect effectif des droits de propriété intellectuelle au sein de la chaîne d'approvisionnement internationale figurent parmi nos priorités. Nous devons continuer à redoubler d'efforts pour lutter contre la contrefaçon et le piratage", a-t-il relevé, rappelle l'AFP.

La Chine reste le principal pays d'origine des marchandises de contrefaçon qui entrent sur le territoire de l'UE, tandis que la plupart des contrefaçons de montres, de téléphones portables et accessoires, de cartouches d'encre et de toners, de CD/DVD et d'étiquettes, vignettes et autocollants qui sont entrées dans l'UE provenaient de Hong Kong. L'Inde arrive, quant à elle, en tête des pays d'origine pour le matériel informatique contrefait.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 25 Fevrier 2024

Tourisme: avec «Go Siyaha», le Maroc veut attirer une nouvelle génération de touristes

Samedi 24 Fevrier 2024

Marocains résidant à l'étranger: «Leurs investissements au Maroc représentent seulement 10% des transferts»

Vendredi 23 Fevrier 2024

Les recettes fiscales dépassent 24 MMDH en janvier

Vendredi 23 Fevrier 2024

L'Europe et l'Afrique du Nord face à des vagues de sécheresse sans précédent

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux