Taxe Gafa: l'Autriche critique aussi la menace américaine

Taxe Gafa: l'Autriche critique aussi la menace américaine

L'Autriche a dit mardi prendre "au sérieux" les menaces de représailles brandies par Washington en réponse à l'instauration par Vienne d'une taxe sur les géants du numérique et considérer cette mesure comme "le mauvais chemin à suivre".

"Nous regardons les sanctions en règle générale d'un oeil critique et les considérons comme le mauvais chemin à suivre", a indiqué un porte parole du ministère autrichien de l'Economie dans une déclaration écrite à l'AFP.

Suite à une enquête, le représentant américain au Commerce (USTR) a menacé lundi de surtaxer lourdement des produits français pour riposter à l'instauration "injuste" par Paris de diverses taxes à 3% ciblant les "GAFA" (en référence aux mastodontes américains Google, Apple, Facebook et Amazon).

L'Autriche, l'Italie et la Turquie ont adopté des taxes similaires et l'administration Trump envisage également une contre-attaque à leur encontre.

En septembre, le Parlement autrichien est allé plus loin que la France en approuvant une taxe de 5% sur les revenus publicitaires des géants américains engrangeant au moins 750 millions d'euros de chiffre d'affaires par an, dont au moins 25 millions en Autriche.

La mesure doit entrer en application en janvier et son "but est d'introduire de l'équité fiscale entre tous les médias traditionnels et digitaux en Autriche", explique le gouvernement autrichien dans sa réponse écrite.

 

Avec AFP

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Immobilier : un secteur en pleine phase de redynamisation

Vendredi 21 Juin 2024

Zone euro : l'activité économique ralentit fortement en juin (S&P)

Jeudi 20 Juin 2024

Aéroports du Maroc : plus de 12,3 millions de passagers à fin mai 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux