Signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement ivoirien et l’OCP

Signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement ivoirien et l’OCP

Un protocole d’accord-cadre relatif au développement d’un partenariat stratégique entre le gouvernement ivoirien et l’Office chérifien des Phosphates (OCP) a été signé, lundi à Abidjan, afin de booster la compétitivité agricole ivoirienne et renforcer l’impact des politiques de développement local sur les populations rurales.
 

L’accord, dont la cérémonie de signature a été présidée par le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a été paraphé par le ministres d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Adjoumani Kouassi, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, et le directeur général de OCP Africa, filiale du Groupe OCP, Mohamed Anouar Jamali.

Prévue sur une période initiale de deux ans, cette convention de partenariat stratégique prévoit déjà la mise en œuvre sur le terrain de trois accords spécifiques, notamment le projet riz dans le Nord du pays, la création de 30 centres de service agricoles de nouvelle génération et la cartographie numérique de la fertilité des sols.

Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, la transformation structurelle de l’agriculture ivoirienne entraînera une augmentation de la productivité agricole et des revenus agricoles qui passeront de 60% à 80% d’ici à 2030 et entraînera également une augmentation de la valeur ajoutée et contribuera à la création d’un nombre important d’emplois pour les jeunes et les femmes du pays.

Deux autres accords spécifiques suivront, selon Anouar Jamali. Il s’agit de la diffusion des bonnes pratiques aux coopératives féminines et la mise en place d’un mécanisme pour l’accompagnement et le support des startups ivoiriennes pour des investissements en agribusiness dans le pays.

OCP Africa travaille sur la formation d’excellence des jeunes en agribusiness et en agri-tech par la mise en place d’un "digital farmer school" adossé à une ferme expérimentale.

«Cette école qui sera le premier noyau de l’université Mohammed VI polytechnique en Côte d’Ivoire fera l’objet d’un sixième accord spécifique», a-t-il dit.

Cette signature de convention de partenariat s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième Programme national d’Investissement agricole (PNIA), une déclinaison du programme stratégique ’’Côte d’Ivoire 2030’’ et du projet de société "Une Côte d’Ivoire Solidaire".

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 04 Decembre 2022

Chambre des conseillers: trois séances plénières lundi pour l'examen et le vote du PLF 2023

Dimanche 04 Decembre 2022

Marchands ambulants: pourquoi il faut une nouvelle approche

Dimanche 04 Decembre 2022

Chambre des conseillers: Adoption en commission de la première partie du PLF 2023

Samedi 03 Decembre 2022

Tourisme: «Les chiffres d’avant Covid-19 vont être dépassés dans les prochains mois»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux