SecDojo et la DGSSI lancent le premier DGSSI CTF 2024 destiné au renforcement de la cybersécurité au Maroc

SecDojo et la DGSSI lancent le premier DGSSI CTF 2024 destiné au renforcement de la cybersécurité au Maroc

Dans le cadre de son engagement continu en matière de promotion de la cybersécurité et de la transformation numérique, le Maroc, à travers la Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d'Information (DGSSI), s'associe à SecDojo pour organiser le premier événement DGSSI CTF (Capture The Flag) 2024.

Cette initiative marque une étape significative dans la réponse du pays à l'escalade des cybermenaces et à la pénurie mondiale de professionnels qualifiés en cybersécurité. Face à un déficit mondial de près de quatre millions de spécialistes en cybersécurité, le Maroc prend conscience de la nécessité impérieuse de développer ses compétences afin de prévenir et de gérer efficacement les risques liés à la cybercriminalité, tant présents que futurs.

Cette situation met en évidence l'enjeu crucial de cultiver et de renforcer le vivier de talents qualifiés dans ce secteur. La capacité à disposer de professionnels formés et compétents en cybersécurité est indispensable pour assurer la protection et la sécurité des infrastructures technologiques et informationnelles, éléments clés de la souveraineté et du développement économique du Maroc dans le contexte de la révolution numérique mondiale. D’où l’utilité de l’organisation de l’événement DGSSI CTF.

S’exprimant à ce propos, Younes Benzagmout, Co-Fondateur et Directeur associé chez SecDojo, a déclaré : « le DGSSI CTF 2024 incarne l'engagement du Maroc à former une main-d'œuvre qualifiée en cybersécurité, capable de relever les défis technologiques et sécuritaires de demain. Cette compétition en cybersécurité invite les participants à réaliser des missions réalistes dans des domaines variés tels que la sécurité des systèmes, la sécurité réseau, le test de pénétration, la sécurité des applications, l'analyse de malwares, l'analyse forensique, et la réponse aux incidents. »

L'événement a connu une participation massive, avec plus de 450 étudiants issus de 108 établissements d'enseignement et plus de 180 professionnels. En rassemblant des professionnels et des étudiants passionnés par la sécurité, l'événement a favorisé l'échange de connaissances et une compétition saine, contribuant ainsi à la formation d'une main-d'œuvre qualifiée en cybersécurité, essentielle pour naviguer dans les défis technologiques et de sécurité de demain. A noter que le DGSSI CTF 2024 n'a pas seulement permis de mettre en évidence l'importance de la cybersécurité au sein du paysage numérique actuel, mais il a également fourni une précieuse plateforme pour le développement et la démonstration des compétences en cybersécurité au Maroc.

Rappelons que SecDojo, en tant que plateforme innovante, continue à accompagner la stratégie nationale de démocratisation de l'accès à des parcours d'enseignement et à des infrastructures de formation de pointe en cybersécurité. Utilisant la flexibilité du cloud, SecDojo offre une expérience d'apprentissage cyber opérationnelle 24/7, intégrant des modules théoriques et des environnements pratiques qui reproduisent les architectures informatiques des entreprises et administrations. Cette approche pédagogique hybride, connue sous le nom de "Blended Learning", promeut une autonomie étendue des apprenants et une qualité de formation supérieure, répondant ainsi à la demande croissante de compétences spécialisées en cybersécurité.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Avril 2024

Location de voitures: le nouveau cahier des charges rejeté par la Flascam

Samedi 20 Avril 2024

Notation du Maroc: «Une bouffée d’optimisme dans l’économie nationale»

Samedi 20 Avril 2024

Gitex Africa Morocco: une plateforme exceptionnelle pour les startups marocaines

Samedi 20 Avril 2024

Transition démographique: le RGPH 2024 devrait confirmer le phénomène

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux