Musique : «Lghit» of the Leila

Musique : «Lghit» of the Leila

L’artiste The Leila présentera, le jeudi 19 janvier au Centre culturel américain, son premier album sobrement intitulé «Lghit اللغيط».

 

 

Ecrit et composé par l’artiste elle-même, «Lghit اللغيط» se veut un écho de ses racines régionales teinté d’influence de la world music et des rythmes modernes.

 

Native de Oujda, Leila a grandi dans l’Est du Maroc, une région culturellement riche comme en témoignent les nombreux patrimoines musicaux tel que regada, âarfa, mechiakha, gharnati, rai, sans oublier le chaâbi algérien.

 

Mélomane et pleine de vie depuis son plus jeune âge, Leila a pourtant grandi dans un milieu conservateur. En dépit des répercussions d'une société qui perçoit d’un mauvais œil l’art et la musique, elle enregistre à quinze ans son premier single, un écho à ses racines régionales teinté d’influence de la world music.

 

Puis, elle forme en 2015 «Snitra», son  premier groupe avec lequel elle effectuera une tournée de concerts ponctués par une résidence artistique à Nouakchott en Mauritanie en 2017.

 

Leila quittera ensuite Oujda pour s'installer à Casablanca où la scène musicale est en effervescence faisant ainsi la rencontre de plusieurs musiciens de renom qui partageront avec elle leurs expériences et leur savoir faire. 

 

Fidèle à elle même, une femme vraie dont la voix valse entre la fragilité et la puissance, elle se crée très vite un univers à travers un songwriting intelligent et original mélangent Anglais, darija ainsi que l’arabe littéraire. 

 

Sa musique est entrainante et accessible à tous, un mélange harmonieux des différents styles de sa région qu’elle marie avec grâce et légèreté à ses influences rock, reggae et blues.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 27 Mars 2023

«Extrapolations» : L’alerte climatique avant tout

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux