Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Actualités

Live is not dead

Live is not dead
Lundi 22 Fevrier 2021 - Par admin

Le backstage et les Free Monkeys, lancent «Bab’live», un concept de concerts filmés et diffusés en ligne.

 

Si cette émission musicale voit le jour, c’est parce que le monde du spectacle est paralysé, en arrêt total depuis le début de la pandémie. Voire à l’agonie. «Nous voulons, à notre échelle, aider nos amis musiciens en manque d'espaces, de concerts, de créativité, d'amour du public ... mais aussi offrir au public une manière différente de redécouvrir et d'apprécier notre musique, même si ce n'est pas du vrai Live, mais à travers la porte du Web Bab’Live», précisent les producteurs.

Pensée par le Backstage (restaurant, salle de concerts et acteur culturel pour la promotion de la culture marocaine traditionnelle et urbaine) et les Free Monkeyz (boîte de production audiovisuelle et nouvellement lancée dans la production musicale), en partenariat avec la Fondation Touria et Abdelaziz Tazi (L'Uzine), Bab’live se donnera à voir sous forme de mini-concerts – passant trois morceaux d’un répertoire diverse et varié de la scène marocaine.

Le mardi 23 février à 17h, on retrouvera ce qui se fait de mieux en matière d’un punk-rock déjanté avec Betweenatna, d’un reggae nonchalant avec The Rulerz Band et d’une tagna8 ensorcelante avec Maâlem Hamid El Kasri.

Des moments de musique unique, enregistrés en live et accessibles à tous et sur tous les supports (téléphone, tv, ordinateur ...), dans le respect des normes sanitaires depuis les locaux de l’Uzine, selon une mise en scène simple et précise.

 

 

Actualité Culturelle Art & Culture

Partage RÉSEAUX SOCIAUX