Le Festival international du film d'Al Ain revient du 6 au 11 février avec la participation du Maroc

Le Festival international du film d'Al Ain revient du 6 au 11 février avec la participation du Maroc

Le 5ème Festival international du film d'Al Ain se tiendra, du 6 au 11 février prochain, avec la participation de 66 films arabes et internationaux, dont ceux du Maroc.

 

 

 

Huit œuvres cinématographiques marocaines seront en lice dans le concours «Faucon international des long-métrages», introduit cette année pour la première fois, notamment avec le film «Rebel» des réalisateurs belges d'origine marocaine, Adil El Arbi et Bilall Fallah.

 

Le film raconte l’histoire parallèle de deux frères : Kamal, un jeune rappeur qui a décidé d'aller en Syrie pour aider les victimes de la guerre, mais s'est retrouvé dans les mains de l'État islamique (EI) et Nassim, l'enfant qui habite dans la ville belge de Molenbeek avec sa mère Leila, devenu la cible des recruteurs de l'organisation terroriste.

 

Cette œuvre cinématographique, considérée comme un film de guerre, un drame familial et une comédie musicale entrecoupée de scènes de Rap, met en lumière, d'une part, les remords de Kamal, écrasé par la machine terroriste qui l'a contraint à filmer des batailles et des exécutions au service de la propagande de l’EI, et le matraquage idéologique excessif auquel Nassim a été exposé au point de considérer son frère Kamal comme un héros.

 

La compétition «Faucon longs métrages du Golfe» comprend six films, dont cinq des Émirats arabes unis et un du Koweït, tandis que 13 films sont en lice dans la compétition «Faucon du Golfe des courts-métrages».

 

Par ailleurs, 16 films participent au «Faucon court-métrages des Emirats», 11 au «Faucon des films des résidents aux Emirats» et 6 au «Faucon des films des étudiants».

 

Le festival connait également la participation de films de Malte, des États-Unis et de l'Inde dans le cadre du programme «World Panorama».

 

Le fondateur et directeur du festival, Amer Salmeen Al-Murry, a déclaré que «les cinéphiles se réuniront pour la cinquième année consécutive dans le cadre de ce festival qui prévoit plus d'initiatives, de programmes innovants et d'accords qui servent les cinéastes de la région».

 

Le Festival international du film d'Al Ain rend hommage cette année à quatre stars et cinéastes arabes, à savoir l'acteur et producteur émirati Ahmed Al Jasmi, l'actrice égyptienne Nadia El Gendy, l'acteur saoudien Abdullah Al Muhaisen, ainsi qu’Ahmed Gholchen, considéré comme l'un des premiers distributeurs de films dans la région du Golfe.

 

Le festival célèbre également le cinéma africain, dont la production a augmenté ces dernières années et dont les films ont remporté de nombreuses récompenses internationales.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux