Le crédit au secteur non financier progresse de 6,8% en janvier

Le crédit au secteur non financier progresse de 6,8% en janvier

Le crédit bancaire au secteur non financier (SNF) a progressé, en glissement annuel, de 6,8% en janvier 2023, après 7,8% un mois auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

La décélération du crédit bancaire au SNF est attribuable au ralentissement de la croissance des prêts aux sociétés privées de 10,5% en décembre 2022 à 8,4% en janvier 2023, précise BAM dans son bulletin sur les statistiques monétaires du mois de janvier 2023. Les rythmes de progression des crédits aux sociétés non financières publiques et celui des prêts aux ménages sont restés, pour leur part, quasiment stables à 22,5% et à 3,5% respectivement, fait savoir la même source.

Par objet économique, l’évolution du crédit bancaire au secteur non financier reflète la décélération de la croissance de l’ensemble de ses composantes, souligne BAM, notant que les facilités de trésorerie ont augmenté de 15,4% après 18,2%, les crédits immobiliers de 2,2% après 2,4% et les crédits à la consommation de 3,3% après 4%. La progression des crédits à l’équipement s’est établie à 5,6% après 6,2%, avec un ralentissement de la croissance des prêts aux sociétés privées de 5,8% à 5% et l’accélération des prêts aux sociétés publiques de 11% à 11,5%.

S’agissant des créances en souffrance (CES), elles se sont accrues de 6,6% après 4,9% le mois dernier. Dans ces conditions, le taux des CES s’est établi à 8,7% contre 8,4% en décembre 2022.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : l’État relance son offensive contre les bidonvilles

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

Vendredi 12 Juillet 2024

Bâtiment et travaux publics : «L’injection de fonds publics permettra de lancer de nombreux projets structurants»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux