BAM: le climat des affaires jugé "normal" par 73% des entreprises au T4-2023

BAM: le climat des affaires jugé "normal" par 73% des entreprises au T4-2023

Le climat général des affaires dans l'industrie, au quatrième trimestre 2023, aurait été "normal" selon 73% des entreprises et "défavorable" d'après 20% d'entre elles, indique Bank Al-Maghrib (BAM).
 

Ces proportions sont respectivement de 85% et de 15% dans l'"agroalimentaire", de 85% et de 12% dans le "textile et cuir", de 59% et 31% dans la "chimie et parachimie", tandis que dans la "mécanique et métallurgie" et dans l'"électrique et électronique", les industriels déclarent un climat des affaires "normal", fait savoir BAM qui vient de publier les résultats trimestriels de son enquête de conjoncture.

En ce qui concerne les conditions d'approvisionnement au T4- 2023, elles auraient été "normales" pour 74% des industriels et "difficiles" selon 26% d'entre eux. Cette dernière proportion atteint 33% dans la "chimie et parachimie", 28% dans la "mécanique et métallurgie" et 26% dans l'"agro-alimentaire".

Dans le "textile et cuir" et dans l'"électrique et électronique", les entreprises qualifie cet approvisionnement de "normal".

S'agissant des effectifs employés, ils auraient stagné selon 71% des patrons et baissé selon 19% d’entre eux. Ces parts se situent respectivement à 56% et 37% dans la "chimie et parachimie" et à 51% et 47% dans le "textile et cuir".

En revanche, 74% des industriels de l’"électrique et électronique" indiquent une stagnation des effectifs et 26% une hausse. Dans l’"agro-alimentaire" et dans la "mécanique et métallurgie", les entreprises déclarent une stagnation des effectifs employés.

Pour les trois prochains mois, 71% des industriels prévoient une stagnation des effectifs, 17% une hausse et 13% une baisse.

Au quatrième trimestre 2023, les coûts unitaires de production auraient stagné selon 54% des industriels et augmenté selon 42%. Cette dernière proportion se situe à 70% dans l’"électrique et électronique", à 67% dans la "chimie et parachimie", à 32% dans l’"agro-alimentaire" et à 11% dans la "mécanique et métallurgie".

Dans le "textile et cuir", les entreprises rapportent une stagnation des coûts unitaires de production.

Lors de la même période, la situation de la trésorerie aurait été qualifiée de "normale" par 78% des entreprises et de "difficile" par 19% d'entre elles. Cette dernière part se situe à 28% dans l'"électrique et l’électronique", à 24% dans la "mécanique et métallurgie", à 21% dans la "chimie et parachimie", à 17% et dans le "textile et cuir" et à 11% dans l'"agro-alimentaire".

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: une plateforme de discussions sur les «Transitions justes»

Vendredi 14 Juin 2024

Industries manufacturières : hausse de l'indice de la production de 2% au T1-2024 (HCP)

Jeudi 13 Juin 2024

Maroc météo : fortes rafales de vent avec chasse-poussières vendredi et samedi dans plusieurs provinces

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux