Organisation de la 3ème édition du Forum national de l’aquaculture marine

Organisation de la 3ème édition du Forum national de l’aquaculture marine

Sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed SADIKI, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture organise la 3ème édition du forum de l’aquaculture marine, le 02 février 2024 à Tanger. La thématique de cette édition portera sur le « Partenariat solide pour une industrie aquacole durable ».

Un événement fortement attendu qui rassemblera l’ensemble des acteurs impliqués dans l’écosystème de l’activité aquacole, avec l'Espagne comme pays invité d'honneur. Une occasion de réaffirmer la volonté et l’engagement des deux pays à œuvrer ensemble pour le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun et à fort potentiel, notamment la coopération dans le secteur aquacole.

 

L’activité aquacole au Maroc se positionne actuellement parmi les secteurs porteurs d'avenir, contribuant à jouer un rôle important de levier pour une économie bleue inclusive. Actuellement, le secteur compte 143 fermes installées dans les différentes régions du Royaume pour une production à terme de plus de 75.000 tonnes/an et la création de 1700 emplois directs. De plus, 66 projets sont en cours d’installation pour une production cible annuelle d’environ 24.000 tonnes/an, générant près de 626 emplois directs.

 

Cet élan positif est le fruit d’une vision de développement tracée par l’ANDA qui a posé les principaux jalons de croissance du secteur en privilégiant dans son programme les actions qui répondent aux mieux aux attentes des investisseurs en terme de visibilité, de facilitation des procédures, d’accompagnement de proximité et d’encouragement de l’investissement.

 

Ce programme se traduit par l’élaboration d’un cadre juridique spécifique à l’aquaculture marine au Maroc. Dans ce sens, la loi n° 84.21 régissant l'aquaculture marine tout au long de la chaine de valeur a été élaborée et publiée en janvier 2023 pour offrir toute la visibilité aux investisseurs aquacoles sur leurs droits et obligations.

 

L’ANDA a aussi renforcé l’ancrage de la filière aquacole sur le littoral national dans le cadre d’un vaste chantier de planification aquacole en vue d’évaluer les potentialités du littoral sur toute son étendue et de définir les zones potentiellement favorables pour le développement de l’aquaculture. Cette approche de planification a permis d’identifier un potentiel naturel de près de 24 000 ha. L’objectif est de livrer aux investisseurs des projets pré étudiés en respectant les meilleurs standards internationaux.

 

A noter que 10 plans aquacoles régionaux couvrant plus de 2300 km ont été réalisés pour assurer le développement durable du secteur dans 8 régions littorales du Royaume à savoir, l’Oriental, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Souss Massa, Guemim-Oued Noun, Laâyoun-Sakia Al Hamra et Dakhla Oued Eddahab.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Campagne 2024/2025 : une saison agricole compliquée en perspective

Vendredi 19 Juillet 2024

Baisse du taux directeur, quel impact sur les crédits bancaires?

Vendredi 19 Juillet 2024

Taux directeur : après la baisse, quelles perspectives pour les investisseurs ?

Vendredi 19 Juillet 2024

R&D Maroc : «Le Fonds Innov Invest est l’initiative la plus adaptée aux besoins actuels des startups»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux