L'AMIC présente la 4ème édition du « Rapport d'Impact du Capital Investissement au Maroc »

L'AMIC présente la 4ème édition du « Rapport d'Impact du Capital Investissement au Maroc »

L'Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC) en collaboration avec Fidaroc Grant Thornton, cabinet leader en audit et conseil, présentent la 4ème édition du « Rapport d'Impact du Capital Investissement au Maroc - 2022 ».

Cette étude approfondie a été réalisée par la Commission Études & Statistiques de l'AMIC, présidée par Farid Benlafdil, membre du Conseil d'Administration de l'association.

Au cours des vingt dernières années, le Maroc a réalisé une avancée notable dans le secteur du Capital-Investissement, favorisant l’émergence de plusieurs acteurs de référence dans diverses industries. A fin 2022, les investissements réalisés dans 260 entreprises s’élèvent à 11,4 milliards de dirhams.

« En soutenant les opérateurs économiques, les membres de l'AMIC jouent un rôle actif dans le développement et la dynamisation du tissu économique marocain. Nous renforçons le capital des entreprises, nous les accompagnons en matière d’ESG (Environnement, Social et Gouvernance) et nous générons par là même un impact très positif pour l’économie nationale », déclare Hatim Ben Ahmed, Président de l'AMIC.

L’étude d’impact menée par l’AMIC et Fidaroc Grant Thornton évalue annuellement l'impact du capital-investissement sur les entreprises marocaines investies depuis l'année 2000. Cette évaluation est basée sur des critères financiers et socio-économiques prédéfinis, brassant un échantillon représentatif de 23 sociétés de gestion.

 

Une croissance positive, dans la moyenne des années précédant la crise sanitaire malgré le contexte inflationniste

Les entreprises investies ont enregistré pour l’année 2022 une croissance de chiffre d’affaires de +18% tandis que le taux de croissance du PIB national se situe à 1,3% en 2022. Le niveau d’Ebitda a doublé en valeur entre l’année d’entrée et l’année de la sortie du Fonds, montrant ainsi la création de valeur générée pendant la période de la présence du fonds au sein des entreprises. Le taux de croissance des effectifs affiche une évolution de 18 % contre 16 % à fin 2021.

Le secteur des TIC (Technologies de l'information et de la communication) a enregistré une croissance de 61% de son chiffre d'affaires au cours de l’année 2022 contre 12% l’année précédente. Une montée en force qui témoigne de la transition numérique que connaît le Maroc.

Cette performance économique remarquable s’accompagne d’une légère augmentation de l’effectif du secteur des TIC qui n’a progressé que de 2% par rapport à l’année 2021.

Le secteur de la construction conserve sa place dans le top 3 des meilleures performances sectorielles, enregistrant une croissance de 46%, suivi par le secteur industriel avec une augmentation de 27%. Le secteur des services a subi pour sa part un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires, avec une évolution de 10% en 2022, contre 36% en 2021 (année post crise sanitaire). Cependant, il reste en tête en termes d'effectifs, avec une progression de 23%, confirmant ainsi sa position de principal employeur au Maroc.

Gouvernance, sujet ESG et contribution fiscale

Parmi les sociétés de gestion, 72 % affirment avoir des membres indépendants dans les comités d’investissement des fonds qu’elles gèrent. Ces membres représentent en moyenne 44% de l’ensemble de ces comités. Les entreprises investies affichent une amélioration significative par rapport aux critères ESG.

La contribution fiscale des entreprises investies a significativement augmenté entre l’année d’entrée et l’année de sortie du fonds (ou 2022 pour les entreprises encore investies). Pour près de 170 PME accompagnées entre 2000 et 2022 ayant communiqué leurs données fiscales dans le cadre de cette enquête, la contribution fiscale a augmenté de plus de 2,7 milliards de dirhams sur une durée de détention moyenne de 6 ans. En 2022, le montant total des impôts et taxes collectés auprès des entreprises investies a enregistré une hausse de plus de 300 millions de dirhams en comparaison avec les chiffres de 2021.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Ports situés sur la Méditerranée: baisse de 20% des débarquements de pêche à fin juin

Lundi 15 Juillet 2024

Carburants: les importations en hausse de 9,1% au premier trimestre 2024

Dimanche 14 Juillet 2024

Droits de l’Homme : «Notre pays a su mettre en place un corps de doctrine solide»

Dimanche 14 Juillet 2024

Applications mobiles : quelles catégories dominent le marché ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux