Symphonyat fait son grand retour, le 14 septembre, à l'Anfa Park de Casablanca

Symphonyat fait son grand retour, le 14 septembre prochain, à l'Anfa Park de Casablanca

L'orchestre Symphonyat, une expérience musicale d'exception, est de retour, le 14 septembre à l’Anfa Park de Casablanca, pour sa 3è édition.

 

 

 

L'édition de cette année invite des voix aussi talentueuses comme l'auteure-compositrice-interprète marocaine Houda Saad, le natif de Casablanca, Nassim Haddad, fervent spécialiste de la Aïta, le chanteur Benjamin Bouzaglou, féru du style judéo-arabe Chgouri, ainsi que Mehdi Nassouli, musicien prodigieux et passionné, reconnu comme la relève de la tradition gnaouie au Maroc, indique un communiqué des organisateurs.

Ces artistes et bien d’autres viendront offrir leurs prouesses artistiques sous la direction attentive de Tom Cohen, chef d'orchestre émérite à la renommée mondiale qui a été séduit par la nostalgie rétro de nos musiques traditionnelles et les a réarrangé pour une écoute universelle, ajoute-t-on de même source.

Symphonyat, orchestre philarmonique d’exception, incarne une fusion enchanteresse de plus de 10 cultures internationales, rassemblant plus de 40 virtuoses dont la moitié sont des musiciens marocains, rappelle-t-on, notant que la renommée de l'orchestre Symphonyat transcende les frontières musicales grâce à des artistes venus d'horizons lointains exaltent avec une élégance les joyaux mélodiques du patrimoine musical marocain parmi lesquels, le batteur génial Karim Ziad ou le pianiste inspiré Omri Mor.

L'orchestre Symphonyat s'est engagé dans une mission audacieuse, dépassant les frontières géographiques pour révéler la diversité, l'éclat et la profondeur de notre patrimoine à un public mondial.

En deux éditions mémorables en 2019 et en 2022, Symphonyat a tracé un itinéraire éclatant et émouvant, propulsant la musique marocaine vers de vertigineux sommets. Cette initiative musicale exceptionnelle, portée par une passion inébranlable et une créativité novatrice vient une fois encore hisser la musique marocaine à la place qu'elle se doit d'occuper au Maroc et partout ailleurs.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux