Signature d'une lettre d'intention entre les Archives du Maroc et l'UNESCO

Signature d'une lettre d'intention entre les Archives du Maroc et l'UNESCO

Une lettre d'intention a été signée, vendredi 15 septembre à Rabat, entre l'Institution des Archives du Maroc et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), en vue d'assurer l'accompagnement d'une convention de coopération, paraphée en novembre dernier entre cette institution et les Archives nationales de Corée, dans le domaine de la sauvegarde et la conservation des archives.

 

 

 

Cette lettre d'intention, signée par le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida, et le directeur régional du bureau de l'UNESCO pour le Maghreb, Eric Falt, en présence de l'ambassadeur de Corée du Sud au Maroc, Keeyong Chung, vise à accompagner la coopération entre les Archives du Maroc et les Archives nationales de Corée dans le domaine de la sauvegarde et la conservation du patrimoine documentaire.

 

Il s'agit d'un projet de partenariat entre les Archives nationales coréennes, les Archives du Maroc et l'UNESCO, visant à renforcer les capacités du Royaume en matière de sauvegarde et de conservation de son fonds documentaire, avec l'appui financier et technique des Archives nationales coréennes, dans le cadre de la promotion de la coopération internationale dans la gestion des archives et la préservation du patrimoine documentaire.

 

La signature de la lettre d'intention avec l'UNESCO apportera un nouvel élan aux efforts de sauvegarde et de conservation des archives en collaboration avec la partie coréenne, a souligné Jamaâ Baida dans une déclaration à la presse. La coopération entre les Archives du Maroc et les Archives nationales coréennes ne date pas d'hier, notamment en ce qui concerne la formation en restauration des archives, a-t-il poursuivi, mettant en avant les progrès importants réalisés par la Corée du Sud dans ce domaine.

 

Dans ce sens, Jamaâ Baida a précisé que la partie coréenne s'engage à apporter un soutien financier englobant la formation et la fourniture d'équipements essentiels pour la restauration des archives.

 

Dans une déclaration similaire, Eric Falt a relevé que le soutien financier coréen permettra de renforcer les capacités du Maroc dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine documentaire, soulignant que le Royaume œuvre, depuis longtemps, pour la sauvegarde du patrimoine archivistique pour les générations futures, afin de les aider à mieux comprendre le passé et se projeter dans l'avenir. Après avoir évoqué l'importance des documents d'archives «pour mieux connaître notre histoire», Eric Falt a qualifié le patrimoine documentaire d'«âme du pays», indiquant que le Maroc, en vertu de cette lettre d'intention, apportera son soutien à d'autres pays en Afrique pour renforcer leurs capacités en matière de sauvegarde du patrimoine documentaire.

 

Pour sa part, l'ambassadeur coréen a affirmé que le Maroc et la Corée du Sud partagent une histoire ancestrale et un patrimoine riche, notamment en matière d’archives, rappelant la signature de deux mémorandums d’entente entre son pays et les Archives du Maroc en novembre dernier, outre deux conventions de partenariat pour la promotion de la recherche avec Séoul dans ce domaine.

 

Le diplomate coréen a également souligné que la coordination avec l'UNESCO est de nature à renforcer la coopération avec l'Institution des Archives du Maroc, dans le but d'atteindre un plus large public dans la région du Maghreb

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux