En 2022, les recettes touristiques dépassent leur niveau pré-crise de 15,9%

En 2022, les recettes touristiques dépassent leur niveau pré-crise de 15,9%

Les recettes touristiques ont dépassé à fin 2022, leur niveau pré-crise de 15,9%, après une baisse de 56,4% un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).
 

En effet, la croissance des recettes touristiques par rapport aux réalisations de 2019, a continué de se consolider, de trimestre en trimestre, atteignant une hausse de 56,4% au T4, après +30,5% au T3, +1,3% au T2 et un recul de 38,1% au T1-2022, indique la DEPF dans sa note de conjoncture de février 2023.

En glissement annuel, ces recettes se sont accrues de 166,1% à fin 2022, au lieu d'un retrait de 5,9% l’année précédente, pour atteindre 91,3 milliards de dirhams (MMDH), note la même source.

terme de l’année 2022, plus de 19 millions de nuitées ont été enregistrées, représentant 75,2% de leur niveau antérieur à la pandémie (63% pour les touristes non-résidents et 101% pour les touristes résidents), au lieu de 36,4% à fin 2021.

En variation annuelle, le volume des arrivées et des nuitées réalisées au Maroc s’est accru respectivement de 192% et de 106,7% à fin 2022.

Du côté des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés (EHC), leur recul s’est progressivement atténué pour atteindre -5,9%, au titre du quatrième trimestre 2022, après -9,8% au T3-2022, -29,1% au T2-2022, -62,4% au T1-2022 et -58,8% au T4-2021.

Au quatrième trimestre 2022, le nombre des arrivées à la destination « Maroc » s’est renforcé de 13,9% par rapport à son niveau d’avant crise après des reculs de 9,4% au T3-2022, de 12,5% au T2-2022, de 65,4% au T1-2022 et de 67,4% au T4-2021, fait savoir la DEPF.

Et de préciser que cette évolution recouvre une progression du nombre des arrivées des MRE de 39,9% et une atténuation du repli de celui des touristes étrangers (TES) à -1,4% au T4- 2022 après -13,4% au T3.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux