Concerts du Chœur des Trois Cultures

Concerts du Chœur des Trois Cultures

La Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, basée à Séville, a sélectionné le Théâtre national Mohammed V de Rabat et l'Église Notre-Dame-de-Lourdes de Casablanca comme lieux pour les concerts du Chœur des Trois Cultures, qui auront lieu les 9 et 10 juin au Maroc.

 

Ces concerts réuniront près de 100 artistes passionnés de musique, des professionnels et des musiciens venus d'Espagne et du Maroc, selon un communiqué de la Fondation publié ce lundi 5 juin.

Les artistes marocains font partie de la chorale «Les Voix du Chœur» basée à Rabat, un ensemble vocal expérimenté composé d'environ cinquante choristes mélomanes. Leur répertoire comprend à la fois des œuvres du patrimoine marocain, des compositions contemporaines et de la musique classique.

Quant aux participants andalous, ils ont été soigneusement sélectionnés parmi plusieurs chœurs et ensembles tels que proyectoeLe, le Chœur de Chambre de Séville, la Société Musicale de Séville, le Coro CODICE, l'A5 Vocal Ensemble et le Chœur de l'Association Amis de la Maestranza, entre autres.

L'édition 2023 du Chœur des Trois Cultures bénéficiera également de l'accompagnement prestigieux de 29 musiciens professionnels, principalement originaires du Maroc, qui possèdent une vaste expérience et une excellente formation musicale.

Ces concerts seront le point culminant d'un processus plus vaste, au cours duquel les participants partageront des répétitions, des moments d'échange et des journées de coexistence, non seulement pour harmoniser leurs voix, mais surtout pour mieux se connaître. L'objectif est de promouvoir le dialogue interculturel et le respect de la diversité, des valeurs chères à la Fondation Trois Cultures dans toutes ses actions.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux