Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Politique

Youssef Amrani : Le Maroc et l’Afrique du Sud «ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre»

Youssef Amrani : Le Maroc et l’Afrique du Sud «ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre»
Lundi 21 Octobre 2019 - Par Finances News

L’ambassadeur du Maroc à Pretoria, Youssef Amrani, a présenté, lundi, aux médias sud-africains, le modèle de développement marocain, mettant l’accent sur la centralité de l’Afrique dans la politique étrangère du Royaume.

Lors de cette première prise de contact avec les médias du pays arc-en-ciel depuis la présentation de ses lettres de créance, la semaine dernière, au président sud-africain Cyril Ramaphosa, M. Amrani a mis en avant les grandes lignes des orientations stratégiques du Royaume qu’il s’évertuera à décliner à Pretoria, affirmant qu’une triple ambition guidera son action diplomatique.

Il s’agit, a-t-il dit, de renforcer le dialogue politique aussi bien au niveau bilatéral qu’au sein de l’Union Africaine, approfondir la coopération économique et commerciale entre les deux pays, et promouvoir le rapprochement humain à travers une interaction «people to people», sur la base d’une approche active et proactive de dialogue avec la société civile, les médias et les principaux think-tanks en Afrique du Sud.

Rappelant l’engagement continu et indéfectible du Royaume pour une Afrique toujours plus prospère qui avance à pas déterminé sur le chemin de son émergence, l’Ambassadeur a procédé à un tour d’horizon des reformes majeurs entreprises par le Maroc depuis des décennies faisant du Royaume «un allié fiable, un partenaire engagé sur tous les fronts et un acteur international bénéficiant d’une large confiance et reconnaissance».

«Grâce au leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le modèle marocain s’est construit progressivement et sereinement en s’appuyant sur une vision claire, des institutions solides, un modèle de développement intégré plaçant l’élément humain au centre de ses préoccupations», a soutenu M. Amrani.

«Seule l’accélération des dynamiques d’intégration et de partenariats Sud-Sud, vecteurs de prospérité partagée, est à même de permettre la création des conditions nécessaires pour de nouveaux modèles de développement plus intégrés et durables, bénéfiques aux populations et à la stabilité de notre continent», a-t-il affirmé.

L’Ambassadeur a par ailleurs indiqué que le Maroc a toujours fait valoir une approche multidimensionnelle, avant-gardistes et inclusive pour appréhender les défis transversaux que sont le terrorisme et l’extrémisme, la migration et le changement climatique.

Il n’a pas manqué de souligner que le Maroc et l’Afrique du Sud «ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre dans divers domaines prioritaires pour lesquelles nos pays ont des expertises internationales avérées».

Cette première rencontre avec la presse sud-africaine a suscité un intérêt particulier, plus d’une trentaine de journalistes de renom représentant les principales agences de presse, chaines de télévision et radios nationales y ont assisté en plus de représentants d’influents think-tanks et fondations panafricaines.

 

Avec MAP

actualités internationales

Partage RÉSEAUX SOCIAUX