Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Politique

Qui pourra prendre les rênes du prochain gouvernement ?

Qui pourra prendre les rênes du prochain gouvernement ?
Lundi 15 Mars 2021 - Par admin

Par Mohamed Najib BOULIF, membre du Parti de la justice et du développement (PJD)

 

 

S’agissant des derniers amendements apportés à la loi organique 04.21 modifiant et complétant la loi organique 27.11 concernant la chambre des représentants, et avant que la Cour constitutionnelle ne donne son avis dessus, il est important de noter que ces amendements peuvent avoir comme conséquence la conduite du gouvernement par un parti qui n’est que 4ème ou 5ème en termes de popularité.

 

En effet, l’article 47 de la Constitution stipule que le «Le Roi nomme le Chef du Gouvernement au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des représentants, et au vu de leurs résultats».

Or, littéralement, arriver en tête peut signifier, soit avoir le plus grand nombre de voix, soit obtenir le plus grand nombre de sièges. Ce nombre de sièges bien sûr dépend, essentiellement de la méthode retenue pour la répartition des sièges, et donc du quotient de répartition utilisé.

Dans notre scrutin exemple, l’élection portera sur 35 sièges, répartis sur 10 circonscriptions (de 1 à 10), dans lesquelles se présentent 7 partis (A, B, C, D, E, F, G). Les voix obtenues par les partis ont été exprimées de manière à ne pas avoir de grandes distorsions entre les partis, et que chacun d’eux puisse gagner au moins un siège.

Le choix des chiffres et du nombre des partis essaie de tenir compte de la réalité marocaine sur les dix dernières années (résultats, division des circonscriptions en 2-3-4-5 sièges…). Selon cette démarche pédagogique de l’exemple, on peut réellement mettre en exergue l’idée qu’on soutient, sinon dans le cas des petits, voire même des très petits partis, cette conclusion n’est que plus confirmée.

 

Les résultats des partis dans les circonscriptions sont les suivants :

 

Circonscription 1 (2 sièges) :

A

B

C

D

E

F

G

20000

5000

4500

4000

3500

3000

2500

 

Circonscription 2 (2 sièges) :

B

D

A

G

F

C

E

10000

9000

4500

8000

6000

5000

3000

 

Circonscription 3 (3 sièges) :

C

A

B

D

F

E

G

15000

10000

7000

6000

5000

4000

3000

 

Circonscription 4 (3 sièges) :

A

D

B

C

F

G

E

30000

20000

12000

10000

7000

5000

2000

 

Circonscription 5 (3 sièges) :

E

A

B

C

D

G

F

25000

22000

15000

10000

7000

5000

3000

 

Circonscription 6 (4 sièges) :

F

C

A

B

D

E

G

35000

30000

27000

20000

18000

5000

2000

 

Circonscription 7 (4 sièges) :

D

A

B

C

G

F

E

9000

8000

7000

6000

5000

4000

3000

 

Circonscription 8 (4 sièges) :

G

C

A

B

E

D

F

24000

21000

18000

14000

12000

6000

5000

 

Circonscription 9 (5 sièges) :

C

A

D

B

G

E

F

18000

16000

12000

10000

8000

6000

3000

 

Circonscription 10 (5 sièges) :

C

A

D

E

B

F

G

28000

24000

20000

15000

10000

7000

40000

 

En Fonction de ces résultats, on peut résumer les voix obtenues, le classement en termes de popularité, et le nombre de sièges obtenus par la méthode du « quotient marocain », dans le tableau suivant :

 

 

A

B

C

D

E

F

G

TOTAL

1

20000

5000

4500

4000

3500

3000

2500

42500

2

8000

10000

5000

9000

3000

6000

7000

48000

3

10000

7000

15000

6000

4000

5000

3000

50000

4

30000

12000

10000

20000

2000

7000

5000

86000

5

22000

15000

10000

7000

25000

3000

5000

87000

6

27000

20000

30000

18000

5000

35000

2000

137000

7

8000

7000

6000

9000

3000

4000

5000

42000

8

18000

14000

21000

6000

12000

5000

24000

100000

9

16000

10000

18000

12000

6000

3000

8000

73000

10

24000

10000

28000

20000

15000

7000

4000

108000

Total voix

183000

110000

147500

111000

78500

78000

65500

773500

Classement popularité

1

4

2

3

5

6

7

-

Nombre sièges

9

10

6

5

2

1

2

35

Classement base chef gouvernement

2

1

3

4

5

7

5

-

 

D’après ce tableau, on voit aisément que c’est le quatrième parti en termes de popularité et de nombre de voix loin derrière le parti le plus populaire, qui prendra les rênes du gouvernement selon l’article 47 de la constitution…

Je n’ai pas besoin d’ajouter plus de détails pour comprendre là où on va… Est-ce Démocratique ? Est-ce Normal ?

La cour constitutionnelle va-t-elle en tenir compte ?

 

 

 

 

Politique Actualité Politique Actualité Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX