Fête de l’indépendance: d’hier à aujourd’hui

Fête de l’indépendance: d’hier à aujourd’hui

Le 18 novembre, le peuple marocain s'unit pour célébrer le 68ème anniversaire de la Fête de l'indépendance.

Elle marque la fin du protectorat français sur le Maroc le 2 mars 1956, et le retour triomphal de feu Sa Majesté Mohammed V, le 18 novembre 1955, après un exil forcé.

De 56 à aujourd’hui, que de chemin parcouru !

 

Par F. Ouriaghli

Bien plus qu'une simple date historique, la Fête de l’indépendance incarne les triomphes de la nation marocaine sur le colonialisme et réaffirme les valeurs intrinsèques qui ont façonné l'identité du Royaume. Elle transcende le simple acte de commémoration pour devenir une véritable exaltation des triomphes passés et des aspirations futures du peuple marocain. À travers les décennies, cette journée symbolise bien plus qu'une libération politique : elle incarne la résilience d'une nation forgée dans le creuset de l'histoire.

L'histoire de l'indépendance marocaine est imprégnée de l'héroïsme de ses leaders et tissée dans la trame de la lutte nationale, menée conjointement par le Trône alaouite et le peuple. Le manifeste de l'indépendance de 1944, présenté par les nationalistes marocains au héros de la libération, feu Sa Majesté Mohammed V, a jeté les fondations de la reconquête de la souveraineté, inscrivant ainsi les droits du peuple marocain dans le marbre de l'histoire. Le discours mémorable du 18 novembre 1955, prononcé par Mohammed V à son retour d’exil, demeure une colonne vertébrale de la commémoration annuelle de l'indépendance.

La Fête de l'Indépendance ne se contente pas seulement de revisiter le passé, mais elle offre également une tribune pour réfléchir aux progrès accomplis depuis la libération. Les premiers jours post-indépendance ont marqué l'aube d'une ère nouvelle sous le règne de Mohammed V qui, patriotisme chevillé au corps, a jeté les bases pour une vie digne pour tous les Marocains, effaçant progressivement les stigmates du colonialisme.

Cette vision a été perpétuée par son successeur, feu Hassan II, artisan d'un Maroc moderne, tout en consolidant la position du Royaume sur l'échiquier international. Ces efforts ont été méticuleusement poursuivis par Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui, depuis son avènement au Trône, a fait de la modernisation du Royaume et de la promotion et de la consolidation des valeurs démocratiques des piliers de son règne. Par ailleurs, la Fête de l'indépendance, loin d'être une simple réminiscence, symbolise une réaffirmation de l'engagement indéfectible envers l'intégrité territoriale du Maroc.

L'initiative d'autonomie, promue par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, se dresse comme la pierre angulaire pour résoudre le différend artificiel autour du Sahara marocain, exprimant ainsi la volonté du Royaume de trouver des solutions durables à ses défis régionaux. C’est dire qu’au-delà d'une simple inscription dans le calendrier, la Fête de l'indépendance incarne la résilience, l'unité et la fierté du peuple marocain. Elle remémore les sacrifices du passé tout en soulignant les efforts continus vers la modernité. En célébrant cette journée, les Marocains renouvellent leur engagement envers leur histoire et leur identité profondes, tournant le regard vers l'avenir avec optimisme et détermination. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux