Algérie : 15 et 12 ans de prison pour deux ex-Premiers ministres

Algérie : Peines de prison lourdes pour 2 ex-Premiers ministres

 

Un tribunal algérien a condamné mardi pour corruption deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 et 12 ans de prison dans un procès historique, a indiqué l'agence officielle APS.
Ces deux anciens responsables de l'ère du président Abdelaziz Bouteflika, poussé à la démission sous la pression de la rue en avril, étaient jugés avec d'autres ex-hauts dirigeants politiques et des grands patrons.

Abdeslam Bouchouareb, ancien ministre de l'Industrie, en fuite à l'étranger, a lui été condamné par contumace à 20 ans de prison, selon APS.

Les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, étaient poursuivis pour «dilapidation de deniers publics», «octroi d'indus avantages» et «abus de fonction» dans l'affaire de montage automobile.

Une amende de 100 millions de centimes a été également prononcée à l'encontre de Abdelmalek Sellal pour les mêmes charges.

L'ancien ministre de l'Industrie et des mines, Youcef Yousfi a été condamné, quant à lui, à 10 ans de prison ferme, tandis que l'ancien ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a été acquitté. Des peines de 10 ans et 5 ans de prison ferme ont été respectivement prononcées à l'encontre de l'ancien ministre de l'Industrie, Mahdjoub Bedda et l'ex-wali de Boumerdes, Nouria Yamina Zerhouni.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 19 Avril 2024

Tanger abrite une conférence internationale sur la transition énergétique

Mardi 16 Avril 2024

X va devenir payant pour les nouveaux utilisateurs

Dimanche 14 Avril 2024

Tensions Iran - Israël : le Moyen-Orient, une véritable poudrière

Vendredi 29 Mars 2024

Moscou saigne, le monde s’inquiète

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux