Vulnérabilités numériques: les Marocains, proies faciles de la toile

Vulnérabilités numériques: les Marocains, proies faciles de la toile

Dans un monde où le digital offre d'immenses opportunités, chaque utilisateur est confronté aux ombres de cette révolution, en particulier la fraude en ligne. Le Maroc se positionne à cette charnière, naviguant entre les promesses alléchantes du digital et ses défis imminents.

 

Par Khalid Aourmi

L’ère numérique offre d'innombrables avantages : elle facilite la mise en réseau à l'échelle mondiale et simplifie des processus autrefois complexes. Avec ces progrès, surgissent de nouveaux risques, dont la fraude en ligne figure parmi les plus préoccupants. Alors que le Maroc s'établit rapidement comme un acteur clé sur la scène numérique, il doit aussi naviguer à travers ces défis. Selon la récente étude «Stay Secure» de Visa, une alarmante tendance se dessine chez les consommateurs marocains.

Bien que 57% d'entre eux croient qu'ils peuvent identifier les menaces en ligne, une majorité écrasante, soit 92%, est susceptible d'ignorer des signes évidents de fraude. Ceci est exacerbé par le fait que 33% ont déjà été victimes d'une escroquerie en ligne. Ces chiffres sont préoccupants. En effet, la majorité des personnes interrogées se montre non seulement confiantes, mais également complaisantes. Moins de 50% des personnes vérifient activement l'authenticité des communications en ligne, exposant ainsi leurs informations personnelles à des risques. Hanae Ben Driss, Directeur général de HPS Switch, souligne l'importance de cette problématique : «Nous nous efforçons de renforcer la sécurité des paiements électroniques».

De son côté, Leila Serhan, Senior vice- President chez Visa, souligne qu’«à la suite du tragique tremblement de terre qui a frappé le Maroc, nous devons également rester vigilants face à toute possibilité d'escroquerie en ligne». Cela met en lumière l'ingéniosité et l'adaptabilité des cybercriminels, qui saisissent chaque opportunité, même les tragédies naturelles, pour cibler leurs victimes. En fait, des escrocs peuvent utiliser le thème du «tremblement de terre» dans des campagnes de phishing pour inciter les victimes à télécharger des fichiers spécialement conçus ou à consulter des liens malveillants sur les réseaux sociaux. Et ce, afin de distribuer différents types de malwares, notamment des trojans (malware capable d'infecter un ordinateur de manière sournoise) d'accès à distance et de vol d'informations, indique un communiqué de la Direction générale de la Sécurité des Systèmes d'Information (DGSSI)

Une menace mondiale

La fraude en ligne n'est pas un problème exclusif au Maroc. Elle est ressentie à travers le monde. D’après l’entreprise américaine de collecte, de contrôle et de protection de données bancaires TransUnion, 4,6% des transactions numériques mondiales étaient soupçonnées d'être frauduleuses. Malgré un pourcentage similaire à 2019, l'augmentation des transactions numériques depuis le début de la pandémie a conduit à une hausse de 80% des tentatives présumées de fraude entre 2019 et 2022. Aux États-Unis, ces transactions ont augmenté de 122% durant cette période. Face à une menace grandissante des escroqueries numériques, les consommateurs sont confrontés chaque jour à de redoutables pièges en ligne. En tête de liste, l'hameçonnage, plus communément appelé «phishing», sévit avec intensité. En 2022, le modèle dominant était le phishing en masse, touchant ainsi près de 85% des entreprises à l'échelle mondiale, selon Statista. Parallèlement, près d'un tiers des adultes dans le monde ont été confrontés non seulement à des tentatives d'escroqueries par phishing, mais aussi directement à des escroqueries réussies de ce type.

Le revers de la médaille du e-commerce

L'expansion du commerce électronique n'est pas sans pièges. Selon Statista, «les pertes du commerce électronique dues à la fraude aux paiements en ligne ont été estimées à 41 milliards de dollars américains dans le monde en 2022, en hausse par rapport à l'année précédente». Ce chiffre devrait encore augmenter pour atteindre 48 milliards de dollars d’ici 2023. En plein cœur de cette révolution digitale, où chaque clic peut ouvrir une porte ou présenter un piège, il est impératif de demeurer informé et vigilant. La sphère numérique regorge d'opportunités, mais sans une approche éclairée, les menaces pourraient surpasser les avantages. La quête d'information et la prise de mesures de protection sont des étapes essentielles pour chaque consommateur numérique.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux