Intelligence artificielle: entre excitation et préoccupations

Intelligence artificielle: entre excitation et préoccupations

L’intelligence artificielle a été au cœur des discussions lors du CES 2024. Elle suscite à la fois excitation et inquiétudes parmi les acteurs du marketing et de la technologie.

 

DNES à Las Vegas K. A

L'IA a incontestablement dominé les débats à Las Vegas. Des grandes marques aux startups, de nombreux exposants ont mis en avant de nouveaux chatbots basés sur l’IA pour une gamme variée d’applications, de la conduite automobile aux téléviseurs intelligents et aux dispositifs personnels. Cependant, malgré l’omniprésence du terme «IA», certains experts en marketing ont noté que de nombreux exposants ne le mettaient pas en avant comme point de différenciation unique. Au lieu de cela, les entreprises technologiques matures ont souligné les avantages découlant de son intégration dans des solutions plus larges.

Eric Hunter, consultant en stratégie de marque chez Performance Branding Consultants, a révélé que tout semblait intégrer l’IA d’une manière ou d’une autre. Cela soulève des questions sur la compréhension réelle de la technologie par ceux qui la mettent en avant comme avantage principal. Martin Sorrell, fondateur et PDG de S4 Capital, est optimiste quant à l’impact de l’IA sur la visualisation, la rédaction, la personnalisation hyper poussée, la démocratisation des connaissances, et d’autres aspects du marketing. Sorrell, bien que confiant dans le potentiel de l’IA, a noté la possibilité de destruction d’emplois, tout en reconnaissant que les résultats peuvent être très bénéfiques.

L’IA au-delà des gadgets

Outre les gadgets, certaines startups ont dévoilé des applications logicielles innovantes basées sur l’IA. La startup parisienne Jared a présenté une application utilisant l’IA pour aider les gens à prendre des décisions financières éclairées. Une autre startup, Focus, basée à Amsterdam, a démontré comment elle utilise des modèles linguistiques avancés pour analyser des données de brevets afin d’anticiper les tendances technologiques émergentes.

Les experts du marketing et de la technologie se sont également enthousiasmés pour la manière dont l’IA facilitera le Spatial Computing. Bien que le métavers ait été rarement mentionné, de nombreux casques de réalité virtuelle, de réalité augmentée et de réalité mixte étaient exposés. Sony a prévisualisé son nouveau casque XR pour le contenu spatial, tandis que d’autres startups ont présenté des lunettes de réalité augmentée. Cathy Hackl, experte en technologie et jeux, a décrit les modèles d’IA comme les «briques de construction» nécessaires à la réalité étendue en trois dimensions. Elle a affirmé que 2024 sera l’année de la vision, avec l’arrivée de produits tels que l’Apple Vision Pro, marquant une nouvelle phase de la révolution de l’IA.

Cette grand-messe technologique a été le théâtre d’une multitude de développements passionnants dans le domaine de l’IA. Alors que les avancées technologiques promettent des améliorations significatives dans divers secteurs, les défis liés à la désinformation et à la confidentialité des données exigent une réflexion approfondie et des actions réglementaires.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Aérien: Airbus prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici 20 ans

Samedi 13 Juillet 2024

Incident à un meeting de Trump en Pennsylvanie : évacuation et blessure signalée

Mercredi 10 Juillet 2024

OMS : lancement de MeDevIS, une nouvelle plateforme pour améliorer l’accès aux dispositifs médicaux

Dimanche 07 Juillet 2024

ISS: la dernière mission

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux