Tech: les géants en perte de vitesse

Tech: les géants en perte de vitesse

Même les plus grosses firmes ne sont pas épargnées par la crise.

Microsoft, Amazon, Facebook et maintenant Google ont tous annoncé la suppression de milliers d’emplois.

 

Par K. A.

La crise actuelle a fini par faire plier les géants de la tech dans le monde. Entre suppression d'emploi, baisse des résultats financiers, ralentissement de la croissance, la sphère technologique change de cap. À l’instar de nombreuses entreprises, Alphabet, la maisonmère de Google, a annoncé un chiffre d'affaires en baisse à 76 milliards de dollars au quatrième trimestre 2022. Son bénéfice net est de 13,6 milliards de dollars au lieu de 20,6 milliards l'année dernière.

«Il est clair qu'après une période d'accélération significative des dépenses numériques pendant la pandémie, le climat macroéconomique est devenu plus compliqué», admet Sundar Pichai, le boss de Google. Conséquence  : les recettes publicitaires du groupe ont baissé sur un an, tant pour le search de Google (-3,6%) que pour YouTube (-7,8%). YouTube subit la concurrence de Netflix côté SVOD, mais aussi de TikTok sur les formats courts. Côté monétisation des données des utilisateurs, Google pâtit, tout comme Facebook, de la mise en place par Apple du nouveau Framework de gestion du consentement des mobinautes, le fameux ATT.

Snapchat et Meta abordent, eux aussi, cette année avec inquiétude. Snap a essuyé une perte nette de 288 millions de dollars, au lieu d'un bénéfice net de 23 millions il y a un an. Le bénéfice de Meta pour le dernier trimestre est, quant à lui, divisé par deux, à 4,65 milliards. Même son de cloche chez Apple qui affiche des bénéfices inférieurs aux attentes, une première depuis 2016. Ainsi, les ventes ont chuté de 5% à 117,2 milliards de dollars et ont baissé dans toutes les régions du monde au cours du dernier trimestre. Après une longue série d'envolées de bénéfices dues à ses ventes en ligne à l'ère des pandémies, Amazon a perdu 2,7 milliards de dollars l'année dernière, ce qui est une première depuis 2014. Et ce, malgré une croissance de 9% des ventes pendant la période des fêtes.

 

Emploi : Hécatombe dans la tech !

Depuis quelques mois, les licenciements se multiplient dans le secteur des nouvelles technologies. Après avoir beaucoup recruté pendant la pandémie, l'écosystème mondial de la tech a procédé à plus de 200.000 licenciements depuis janvier 2022, selon le site spécialisé «Layoffs.fyi». «Nous vivons une époque de changements importants», a déclaré le PDG de Microsoft, Satya Nadella, dans un communiqué adressé à ses employés, mentionnant un ralentissement des dépenses en ligne, les craintes de récession mondiale et les mutations à venir du secteur informatique avec les progrès de l'intelligence artificielle.

Avec la fin du télétravail et un contexte économique globalement dégradé, marqué notamment par une forte inflation, les GAFAM et consorts adoptent des politiques de réduction des coûts et de personnel. Dans le détail, les entreprises qui ont supprimé le plus de postes sur la période étudiée sont Amazon : environ 18.000, Alphabet : 12.000, Meta : 11.000 (13% de ses effectifs), Microsoft : 10.000 (5% de ses effectifs) et Salesforce : 9.000. À elles cinq, ces sociétés représentent plus du quart des licenciements recensés dans l'industrie des nouvelles technologies depuis janvier 2022. À l'échelle mondiale, du 1er au 24 janvier, près de 60.000 licenciements ont été recensés dans l'industrie des nouvelles technologies; soit déjà plus qu'en novembre 2022, où un record de plus de 50.000 suppressions de postes avait été annoncé. Une seule entreprise n’a pas eu recours à une vague de licenciement, c’est Apple. Il semble que l'âge d'or des GAFAM est révolu. Mark Zuckerberg l'a reconnu luimême il y a quelques mois : «Après dix-huit ans de croissance à un rythme de 20 ou 30% par an, les choses ont bien changé cette année … Je ne pense pas que ça va continuer, mais les choses ne vont pas non plus redevenir comme elles étaient». 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 07 Avril 2024

Résolution historique sur l'IA: un nouveau chapitre débute

Mardi 02 Avril 2024

Duels d'IA: ChatGPT, Copilot et Gemini se mesurent sur le terrain

Lundi 01 Avril 2024

Transition numérique: quels effets de la percée du digital sur l’emploi ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux