Bourse & Finances

Tous les articles

Résultats financiers : Meta enregistre la plus grosse perte boursière de son histoire

Résultats financiers : Meta enregistre la plus grosse perte boursière de son histoire

La maison mère de Facebook, Meta, a perdu plus de 232 milliards de dollars en valeur jeudi. Il s’agit de la plus forte baisse de valeur sur une journée de l’histoire du marché boursier américain.

Le plongeon de Meta, basé sur une prévision de revenus plus faible que prévu, a dépassé le record précédent établi par Apple, lorsqu’il avait perdu 182 milliards de dollars en valeur marchande en septembre 2020. 

Le leader incontesté des réseaux sociaux a perdu près d'un million d'utilisateurs quotidiens actifs sur le dernier trimestre, avec 1,929 milliard d'abonnés fin 2021. Et ce n’est pas tout, l’entreprise a déclaré que les utilisateurs actifs quotidiens (DAU) avaient chuté pour la première fois en 18 ans d'histoire.

Et comme prévu, le nouveau projet de Meta va coûter 10 milliards de dollars, pour seulement 2,27 milliards de dollars de bénéfices. Des pertes d'exploitation qui correspondent en réalité aux investissements consacrés au développement du metaverse, qui devraient «augmenter de manière significative en 2022», a affirmé Zuckerberg auprès des investisseurs ce mercredi.

Boudé par les plus jeunes qui préfèrent TikTok, le patron de Meta a reconnu que «les gens ont beaucoup d'options sur la manière de passer leur temps, et des applis comme TikTok grandissent très vite». Un changement qui s'explique par l'incapacité de Facebook à attirer l’attention de la génération Z (15-25 ans).

Ainsi, Zuckerberg fait le pari que le métavers sera la prochaine génération de l’Internet, car il pense qu’il constituera une part importante de l’économie numérique. Il s’attend à ce que dans les années à venir, les gens commencent à considérer Meta comme une entreprise de métavers, plutôt que comme une entreprise de médias sociaux.

La société prévoit des revenus compris entre 27 et 29 milliards de dollars pour le premier trimestre de cette année, ce qui est inférieur aux attentes des analystes. Même après cette baisse, Zuckerberg se positionne toujours dans le top 10 avec une fortune estimée à 89,6 milliards de dollars.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Avril 2024

Politique de dividendes: les sociétés cotées ont-elles répondu aux attentes ?

Vendredi 19 Avril 2024

Bourse : 5 actions à haut potentiel

Mercredi 17 Avril 2024

Les Assemblées annuelles du Groupe de la BID, du 27 au 30 avril à Riyad

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux