Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse & Finances

Point Bourse Hebdo : Le marché actions garde le cap

Point Bourse Hebdo : Le marché actions garde le cap
Lundi 30 Novembre 2020 - Par admin

Le Masi enchaîne les séances haussières, alors que le newsflow positif s’intensifie. Les volumes, dopés par les valeurs bancaires, ont nettement augmenté cette semaine.

 

Par Y. Seddik

 

Encouragés par un flux d’informations positif et une éclaircie sur le volet sanitaire, les haussiers ont repris la main cette semaine, augmentant nettement leurs initiatives à l’achat. L'arbitrage sectoriel a en effet profité aux valeurs cycliques et values délaissées pendant la crise. Les secteurs bancaire, immobilier et BTP ont encore été les plus plébiscités.

Des flux acheteurs se sont également orientés sur des valeurs «énergie» et «hôtellerie». Le marché casablancais a ainsi réalisé un parcours sans faute cette semaine, avec un gain de 2,34% (19 au 26 novembre). La contreperformance depuis le début d’année s’est réduite à 9,45%. Pour leur part, les volumes d’af-faires hebdomadaires approchent les 600 MDH.

Avec 141,54 MDH, Attijariwafa Bank a été le dossier le plus actif de la semaine, s'acca-parant 23,7% des transactions. Notons que l’annonce d’un DPA exceptionnel de 13,50 DH a per-mis à la bancaire d’avancer de 4,28% à 406,7 DH, un plus haut depuis fin mars. Les indices sectoriels «immobi-lier» et «hôtel» ont été les plus performants, avec des hausses de 12% et 11,57%.

En revanche, seulement 2 sur les 24 secteurs de la place ont évolué dans le rouge, avec des baisses respectives de -2,36% pour «Mines» et de -0,26% pour «Sociétés de Portefeuilles-Holdings». Maintenant que les vaccins sont quasi-finalisés, la rapidité de déploiement des campagnes de vaccination au profit de la popu-lation (avec toutes les contraintes logistiques), et de facto la levée progressive des restrictions conditionneront la tendance sur les prochaines séances. Autre fait à relever : sur les 2 der-niers mois, le Masi n’a enregistré qu’une semaine dans le rouge.

Des flux passifs limités avec la nouvelle pondération au MSCI

En dépit de la hausse significative du poids du Maroc dans l'indice MSCI FM, le flux induit par la ges-tion passive serait limité, selon une note d'Attijari Global Research. Selon eux, ce volume additionnel envers le marché marocain ne dépassera pas les 20 millions de dollars d'ici le 30 novembre 2020.D'après les analystes d'AGR, l'amélioration de la représentativi-té du Maroc au sein du MSCI FM a impliqué un relèvement technique des pondérations de l'ensemble des valeurs qui le composent.

«Plus en détails, nous relevons 10 valeurs qui représentent 6 secteurs cotés : Télécoms, Banques, Ciment, Agro-alimentaire, Assurance et Distribution énergétique. Les trois grandes capitalisations du marché marocain, à savoir Maroc Telecom, Attijariwafa bank et LafargeHolcim Maroc pèsent désormais 63,3% dans l'indice MSCI FM Maroc», constatent-ils.

 

Actualité Financière Actualité Boursière Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX