Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse & Finances

Marché obligataire: quelle orientation pour les taux au deuxième trimestre ?

Marché obligataire: quelle orientation pour les taux au deuxième trimestre ?
Jeudi 13 Mai 2021 - Par admin

Les taux des Bons du Trésor devraient enregistrer une tendance de fond globalement stable durant le deuxième trimestre 2021.

Toutefois, une orientation haussière des risques de correction engendre une légère volatilité.

 

Par Y.S

 

Dans une note récente, Twin Capital Gestion revient sur le comportement du marché des taux au premier trimestre avant de se projeter dans un second trimestre toujours marqué par les incertitudes liées à la pandémie. Ainsi, la société de gestion rappelle les conditions de marché en ce début d'année, marquées par l'allégement du besoin de liquidité bancaire qui passe de 83 à 63 Mds de dirhams suite au léger reflux de la circulation fiduciaire et l’impact positif des levées réalisées à l’international vers la fin de l’année 2020 sur les réserves de devises. 

L'on rappelle également le maintien de l’équilibre sur le marché grâce à des interventions accommodantes de BAM en satisfaisant la totalité du besoin des banques sous forme de pension livrée notamment sur le long terme. Ces interventions ont permis de garder le taux moyen pondéré (TMP) à un niveau proche du taux directeur (1,50%).

Concernant les bons du Trésor, la demande s'est concentrée sur le court terme qui représente 66% du total demandé au cours du premier trimestre de l’année 2021, soit un montant de 63,7 Mds de dirhams. En face, les levées du Trésor ont suivi la tendance avec un court terme qui représente 56% du total levé, suivi du long terme dont les levées ont atteint 9 milliards de DH sur le trimestre. Au final, le Trésor ne semble pas sous pression avec des levées qui ont été en dessous du besoin annoncé lors des deux derniers mois du trimestre. 

Des taux orientés à la baisse... 

Le premier trimestre de l'année 2021 a été caractérisé par la baisse généralisée des taux obligataires tenant compte de l’impact positif de la levée à l’international effectuée par le Trésor à fin 2020 pour un montant de 3 milliards de dollars, conjuguée au retour de la demande de la part des investisseurs malgré les niveaux bas atteints par les taux obligataires en fin d’année. Ainsi, durant le T1-21, les maturités CT ont baissé de 7 pbs en moyenne. Quant aux maturités MLT, elles ont affiché une baisse de 8 pbs en moyenne.

...Et qui devraient rester bas....

La conjoncture macroéconomique, certes en amélioration, est toujours perturbée par l’évolution de la pandémie au Maroc et à l’international. Ceci, tout en tenant compte des besoins de financements du Trésor en hausse sur le T1-2021 (malgré une exécution du budget en ligne avec la LF 2021), de la très faible probabilité de baisse du taux directeur et du besoin résiduel de financement intérieur relativement soutenable par le Trésor (8,7 Mds de levées brutes mensuelles d’ici la fin de l’année), Twin Capital Gestion estime que «les taux des bons du Trésor devraient enregistrer une tendance de fond globalement stable durant T2-2021», avec toutefois «une orientation haussière des risques de correction engendrant une légère volatilité».

...En l’absence de risques majeurs 

Des risques de non-réalisation de ce scénario en T2-2021 pourraient apparaître en cas d’une réapparition de signes d’aggravation de la situation de la pandémie, engendrant des effets négatifs sur l’économie et, par conséquent, sur les finances publiques, d’un manque de visibilité sur le timing de sortie du Trésor à l’international ou encore de la non-réalisation des opérations de privatisation et de financements innovants prévus dans la LF 2021.

«Dans ce contexte, le scénario d’une correction haussière des taux deviendrait de plus en plus probable vers fin T2-2021 voire sur le reste de l’année tant que les risques cités ci-dessus resteraient non maîtrisés», lit-on dans la note. Il est souligné également qu'«avec des points morts autour de 10 pbs en moyenne notamment sur la partie MLT, le risque de taux reste mal rémunéré sur cette partie de la courbe tenant compte de la volatilité qui règnerait sur ce segment au cours du deuxième trimestre de l’année».

Rappelons que Twin Capital Gestion est une société de gestion d'OPCVM agréée par l'AMMC en 2020. C'est le dernier-né de la gestion d'actifs au Maroc avec des encours qui dépassent désormais la barre symbolique du milliard de dirhams selon les statistiques de l'ASFIM. 

 

 

 

 

Bourse Actualité Financière Actualité Boursière Actualité Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX