Bourse & Finances

Tous les articles

Logement social : Espaces Saada revisite le concept

Logement social : Espaces Saada revisite le concept

 

Le management de Résidences Dar Saada (RDS) a dévoilé sa nouvelle stratégie en matière d'urbanisme dans le logement social. La société, qui a proposé un dividende en baisse cette année, va faire une levée obligataire de 350 MDH prévue prochainement.

 

Le nouveau concept présenté à la presse repose sur le principe d’aménagement en îlots fermés s’ouvrant de l’intérieur sur de grands espaces libres qui forment le noyau de vie commun des résidents. Le management ne cache pas l'utilité de cet aménagement dans l'amélioration des ventes, surtout des appartements en rez-de-chaussée, véritable hantise des promoteurs à cause du manque d'ensoleillement. Espaces Saada présente désormais ses logements sous une nouvelle forme avec plus de sécurité pour les habitants dans des résidences fermées (barrière de contrôle d’accès, conciergerie...), et notamment celle des enfants en bas âge qui peuvent profiter d’espaces de jeux sécurisés. La société a déjà réalisé un projet identique. Il s'agit de Dyar al Ghofrane à Casablanca.

La forme des îlots et la conception des immeubles sont faites de sorte à favoriser l’orientation est/ouest pour les appartements, permettant ainsi un ensoleillement et un éclairement optimal de l’ensemble des pièces.

 

Des mini-quartiers

 

Sur le plan urbanistique, Espaces Saada propose ses projets sous forme de mini- quartiers dotés de l’ensemble des services de proximité et de commodité, répartis de façon à créer une centralité urbaine : «Moins d'espace, plus d'équipements», résume le management. Le cours de bourse de RDS a été chahuté après l'annonce du dividende qui sera proposé par le management aux actionnaires. Et pour cause, il baisse de près de 50% par rapport à l'an dernier. Nous avons profité de cette conférence de presse pour demander à Fayçal Idrissi Qaitouni, Directeur général de Résidences Dar Saada, des explications sur cette baisse. «Nous souhaitons effectivement réduire notre dividende exceptionnellement cette année, car nous sommes positionnés sur deux terrains à Casablanca qui n'étaient pas budgétisés», déclare-t-il. Les actionnaires d'Espaces Saada devront statuer durant ce mois de juin en Assemblée générale ordinaire sur ce dividende. Pour rappel, en mars dernier, le quorum n'avait pas été atteint pour statuer sur ce point. La prochaine AGO devra également statuer sur un emprunt obligataire de 350 MDH. A ce sujet, Qaitouni nous a déclaré qu'«il s'agit d'une levée destinée à financer la poursuite du développement». Rappelons que RDS dispose d'une dette obligataire de 750 MDH levée en 2012 et qui arrive à échéance durant ce mois de juin 2017.

Qaitouni nous annonce également que les indicateurs du premier trimestre seront dévoilés dans les jours qui viennent. «Nous serons en ligne avec les objectifs», nous dit-il. ■

 

A.H 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : l’État relance son offensive contre les bidonvilles

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

Samedi 06 Juillet 2024

Immobilier: le secteur table sur les MRE pour booster l’activité durant la période estivale

Mercredi 15 Mai 2024

Immobilier: le groupe BCP lance la nouvelle édition d’AYAM IMMO

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux