Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Inclusion financière : les cinq convictions de Brahim Benjelloun Touimi

Inclusion financière : les cinq convictions de Brahim Benjelloun Touimi
Vendredi 11 Octobre 2019 - Par Finances News

 

Le Groupe BMCE Bank of Africa (BoA) vient de lancer sa nouvelle offre «Women in Business», en partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en vue d’accompagner et de soutenir les femmes entrepreneures.

Intervenant à cette occasion, Brahim Benjelloun Touimi, administrateur-Directeur général exécutif du groupe BMCE BoA, a, dans son allocution lors de l’événement de présentation deladie offre, a exposé ses «cinq convictions» sur l’inclusion financière. Tout d'abord il considère que l’entrepreneuriat est une solution structurelle à l’emploi. Ensuite la nécessité de prendre compte que la TPE et la PME représentaient la cible privilégiée de l'inclusion financière, parce qu’elles sont l’essentiel du tissu productif national.

La troisième conviction concerne la «Blended finance», qui est, selon Brahim Benjelloun Touimi, une solution structurelle dans le dispositif d’inclusion financière dans lequel le Maroc s’est engagé et où «le groupe BMCE BoA est très actif». La quatrième conviction repose sur le fait que le programme «Women in Business», qui a été développé conjointement avec la BERD avec le soutien de l’UE, est une réponse pertinente en tant qu’outil d’atteinte des objectifs de développement durable, dont notamment, la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités, et la promotion de l’égalité des genres.

Enfin, la dernière "conviction" de l'ADG de BMCE Boa, serait selon lui plus globale, dans le sens où l’avenir de la finance semble reposé sur l’inclusion financière. Il considère, en effet, que le spectre de ce segment est assez large, puisqu’il concerne aussi bien les entrepreneures individuelles que les petites et moyennes entreprises, ainsi que les coopératives.

 

Finance Banque BMCE Bank of Africa

Partage RÉSEAUX SOCIAUX