Bourse & Finances

Tous les articles

Assurance inclusive: le plaidoyer de Abderrahim Chaffai

Assurance inclusive: le plaidoyer de Abderrahim Chaffai

L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et l’Autorité du marché des capitaux du Sultanat d’Oman (CMA) organisent le deuxième séminaire MENA sur les thématiques de l’assurance inclusive et de la digitalisation.

 

Par A. Hlimi

Pas de phase d’observation pour le nouveau patron de l’ACAPS qui, tout juste nommé par le Roi à la tête de l’Autorité, se devait de renouveler les engagements de l’ACAPS pour l’assurance inclusive. Lors de ce séminaire de haut niveau, qui a également connu la participation de l’Autorité du marché des capitaux du Sultanat d’Oman, Abderrahim Chaffai a rappelé que le secteur de l'assurance est l'un des secteurs économiques et d'investissement les plus importants dans n'importe quel pays. Il est également un pilier fondamental dans le système de couverture des individus et des institutions contre divers risques auxquels ils peuvent être confrontés.

«Cependant, cette position et ce rôle éminents ne rendent pas le secteur dans son ensemble exempt de dangers qui pourraient compromettre les rôles qu'il pourrait jouer dès que l'environnement et l'infrastructure sont appropriés, voire même menacer la continuité de l'industrie de l'assurance dans son ensemble», avertit Chaffai. Le premier de ces risques est l'incapacité de fournir à toute la population des services d'assurance, laissant de larges segments d'entre elle hors de la couverture d'assurance.

La feuille de route de l’assurance inclusive

«L'assurance inclusive est l'un des piliers de la stratégie nationale d'inclusion financière au Maroc. Elle repose sur une feuille de route qui a conclu à la nécessité de développer des offres de micro-assurances, principalement destinées à la population à revenu limité, par le biais des canaux actuels et nouveaux, en plus de l'adaptation du cadre réglementaire et de surveillance pour encourager la création de nouveaux canaux et offres», explique t-il.

À cet égard, l'Autorité, en partenariat avec le ministère de l'Économie et des Finances et la Fédération marocaine des assurances (FMA), a publié un document général visant à moderniser et développer le secteur de l'assurance, y compris l'assurance inclusive, en adoptant une série de mesures : élargir le réseau de distribution des opérations d'assurance en autorisant les institutions de paiement à offrir des micro-assurances; simplifier les procédures de gestion des contrats et les procédures de déclaration en cas d'accident; proposer des produits diversifiés avec des conditions d'abonnement et de couverture simplifiées et, enfin, mettre en place un processus de commercialisation spécialement conçu pour les groupes cibles, avec délais d'indemnisation réduits.

Organisée en collaboration avec l'Association internationale des contrôleurs d'assurance (AICA), l'Initiative d'accès à l'assurance (A2ii), le programme de développement du secteur financier FSD Africa et l'Association MENA Insuretech, cette rencontre constitue une occasion pour débattre de la feuille de route 2025/2029 de l'AICA et recueillir les avis des autorités de contrôle autour des enjeux auxquels sont confrontés les marchés d'assurance dans la région. Il est à noter que la tenue de ce séminaire vient en application du mémorandum d'entente conclu en 2022 entre l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale et l'Autorité omanaise du marché des capitaux, et ayant pour objet le renforcement de la coopération bilatérale et l'échange de renseignements dans le domaine de l'assurance sur la base des intérêts réciproques.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 04 Mars 2024

Sociétés de financement: l’APSF sur plusieurs fronts

Lundi 04 Mars 2024

Banques participatives : cap sur la rentabilité

Dimanche 03 Mars 2024

Global Soft Power Index : le Maroc classé parmi les 50 pays les plus influents au monde

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux