Bourse & Finances

Tous les articles

Bourse: Sothema dans les petits papiers des analystes

Bourse: Sothema dans les petits papiers des analystes

L’opérateur pharmaceutique Sothema profite pleinement de la mutation «sanitaire» qui se profile au Maroc.

Le bureau de recherche Attijari Global Research ajoute Sothema à son univers de valeurs couvertes et valorise l'action à 1.920 DH.

 

Par Y. Seddik

Rebond des ventes de médicaments, dynamique des opérations de fusion-acquisition, développement de l’activité export…, le secteur pharmaceutique (mondial et national) profite pleinement de la crise sanitaire de la Covid-19.

En Bourse, le secteur suscite l’intérêt des investisseurs, mais aussi des analystes. Ceux du bureau d’AGR ont d’ailleurs initié la couverture du titre Sothema. Une décision motivée par trois principaux arguments  : premièrement, le secteur pharmaceutique marocain connaît une réelle mutation suite aux annonces historiques du Royaume en 2021. Deuxièmement, le leader national entame une nouvelle phase de développement lui permettant d’évoluer dans les trois années à venir vers une nouvelle dimension. Troisièmement, l’implication affichée du top management dans une communication financière de haute qualité ainsi que dans le relèvement des niveaux de liquidité du titre en Bourse.

«Grâce à un positionnement fort au sein de son secteur, se reflétant par une avance visible au niveau de la technologie et des capacités de production, Sothema bénéficierait pleinement de la nouvelle stratégie sanitaire déployée par le Maroc», prévoient les analystes, pour qui Sothema serait en mesure, durant la période prévisionnelle 2020-2025, d’afficher un taux de croissance annuel soutenu de ses revenus de +16,2%. À cet effet, l’opérateur devrait se rapprocher des 3 milliards de DH de chiffre d’affaires en 2023 et franchir la barre des 3.800 MDH à compter de 2025.

«La capacité bénéficiaire de Sothema sera davantage portée par un effet taille plutôt que par une amélioration importante des marges. Selon notre scénario, le doublement des revenus de l’opérateur durant la période 2020-2025 induirait une multiplication par 2,4x des bénéfices. Ces derniers évolueraient de 238 à 575 MDH, soit un TCAM de 19,2% sur la période prévisionnelle étudiée», écrivent les analystes de AGR dans un document de recherche d’une trentaine de pages sur l'entreprise.

 

Une valorisation à 1.920 DH/action

Pour l’exercice de valorisation, le bureau de recherche a opté pour la méthode des DCF. «Nous aboutissons à un cours fondamental de 1.920 DH offrant un upside de 21,0%. Ainsi, nous recommandons d’acheter le titre Sothema», écrivent-ils. La confiance dans les perspectives de croissance du groupe Sothema ainsi que dans le niveau de valorisation annoncé est soutenue par cinq arguments stratégiques :

• Une dynamique de croissance portée par la nouvelle stratégie sanitaire du Maroc. L’avènement de la crise Covid-19 a conforté la nouvelle orientation du Royaume qui place désormais le secteur de la santé comme priorité majeure. L’extension de l’assurance maladie au profit de 22 millions de personnes supplémentaires devrait booster la consommation des médicaments au Maroc.

• Une montée en charge des biosimilaires, une nouvelle génération de produits à forte VA. Grâce aux investissements déjà engagés, Sothema se positionne aujourd'hui comme étant le leader incontestable des biosimilaires. Cette activité devrait connaître un développement remarquable à travers un doublement du taux de remplissage des capacités, passant de 40 à 80% sur le moyen terme.

• Une réelle opportunité pour développer une activité vaccinale. Sothema a été précurseur en produisant les premiers biosimilaires au Maroc avec la technologie du «Fill & Finish». Grâce à son avance technologique, l’opérateur a été sollicité pour procéder au remplissage en flacon du vaccin anti-Covid de Sinopharm. AGR estime que le rôle que joue le leader national dans ce processus lui permettrait d’ambitionner à terme la production de vaccins.

• Une perspective sérieuse de croissance externe. La technologie développée par Sothema dans le domaine des biotechnologies et la qualité de son outil industriel sont des critères recherchés lors des opérations de rapprochement.

Dans un secteur mondial dynamique en termes de M&A, le bureau croit en un joint-venture de taille importante courant les trois années à venir. Ce scénario n’est pas «pricé» au niveau du business plan d’AGR, offrant un upside intéressant du titre en Bourse dans le cas de sa concrétisation.

• Un secteur pharmaceutique bien valorisé à l’échelle internationale. Les investisseurs semblent se projeter à long terme dans leur évaluation des titres pharmaceutiques, et ce en tolérant des multiples de valorisation élevés pour les sociétés offrant une forte capacité d’innovation ou des projets de croissance externe. Sur la base d’un TCAM de son activité de 17,4% durant la période 2022-2025, Sothema franchirait la barre des 550 MDH de bénéfices. À cet effet, le titre affiche une décote en termes de P/E 25E de 22,0x par rapport à son benchmark international. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 27 Juin 2022

Immigration illégale: "le Maroc est un partenaire stratégique qui se bat contre les mafias internationales"

Lundi 27 Juin 2022

Conseil de gouvernement: la promotion immobilière au menu de la prochaine réunion

Lundi 27 Juin 2022

Caravane Orange Corners / Fès-Meknès: 15 start-up sélectionnées

Lundi 27 Juin 2022

Fruits et légumes: la filière résiste à la conjoncture défavorable

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux