Bourse & Finances

Tous les articles

Bourse: quelle stratégie en 2022 ?

Bourse: quelle stratégie en 2022 ?

Le bureau de recherche BMCE Capital Global Research a retenu pour l’année 2022 des secteurs qui devraient continuer de faire preuve de résilience, notamment les banques, les télécoms, la pharma et la concession portuaire.

 

Par A. Hlimi

Fort d’une surperformance remarquable pour son portefeuille en 2021 (+34,63% au 31 décembre contre +22,10% pour son benchmark le MASIRB), le bureau de recherche BMCE Capital Global Research (BKGR) présente sa stratégie pour 2022, qui tient compte d’un ensemble d’éléments : «Pour 2022, nous escomptons une poursuite de la reprise du marché boursier qui devrait principalement profiter d’un arbitrage au profit du marché actions dans un contexte de taux favorable, et ce en raison du probable maintien du taux directeur à un niveau bas et de la reprise attendue de l’activité économique qui demeure néanmoins tributaire de l’éradication de la pandémie».

Le portefeuille recommandé s’appuie, comme à l’accoutumée, sur une approche de type Top Down, combinant un filtre macro et sectoriel permettant de tenir compte de l’environnement économique dans sa globalité, et une sélection basée sur les caractéristiques fondamentales et quantitatives de chaque valeur afin de sélectionner les top performers des différents secteurs d’activité.

«Nous avons retenu pour l’année 2022 des secteurs qui devraient continuer de faire preuve de résilience, notamment les banques, les télécoms, la pharma et la concession portuaire. A profil défensif, cette sélection a été renforcée par l’introduction de CIH et TotalEnergies, avec maintien d’une forte pondération sur les valeurs de rendement, à savoir AtlantaSanad. Notre portefeuille accueille également la nouvelle recrue de la place casablancaise, TGCC. Enfin, 4 valeurs à potentiel ont été placées sous surveillance pour leur intégration dans le portefeuille dans le cadre d’éventuels remaniements tactiques à venir : Afriquia Gaz, Cosumar, CMT et Auto Hall», écrivent les analystes. En 2022, cette sélection de valeur présente un potentiel théorique de croissance de près de +7,4%. Le niveau de performance ciblé se trouve limité, s’expliquant par la prépondérance relative des valeurs défensives.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 28 Mai 2022

BALIMA: Communication financière et avis de convocation

Lundi 23 Mai 2022

Panique sur les marchés

Samedi 21 Mai 2022

Entreprises cotées: quelles perspectives pour 2022 et 2023 ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux