Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Bourse : le marché freiné par des niveaux techniques

Bourse : le marché freiné par des niveaux techniques
Jeudi 31 Octobre 2019 - Par Finances News

◆Le Masi grignote quelques points sur une volumétrie concentrée par les bancaires.

◆La volatilité est sur des bas, exprimant la temporisation des investisseurs.

 


Par : Youssef Seddik


 

Une hausse à un rythme très mesuré et sans conviction cette semaine a permis aux actions de grignoter 0,21% (du 22 au 29 octobre). Les grosses capitalisations se sont relayées pour tirer légèrement l’indice vers le haut.  

Les flux d’échanges qui ont accompagné la hausse ont alimenté essentiellement les secteurs «classiques» de la cote. Maroc Telecom, pour 89 MDH, a drainé le quart des volumes hebdomadaires (hors opérations de reclassement). Les bancaires ATW (67 MDH) et BCP (23 MDH) ont aussi été travaillées. Elles terminent toutefois la semaine à l’équilibre. En plus, deux opérations de reclassement ont concerné ces deux bancaires pour un montant global de 889 MDH. Si les gros dossiers ont permis au Masi de grignoter quelques points cette semaine, une observation plus large de leur comportement sur les derniers mois permet de constater que ces valeurs ne se sont pas engagées dans un biais tranché et font du surplace.

Sur un autre volet, la volatilité, exprimée par l'écart relatif entre le haut et le bas de la semaine, s’est résorbée à 0,66%, traduisant la temporisation des investisseurs. L'absence d'indicateurs macroéconomiques de poids et de publications appuie aussi cette position attentiste.

Les banques de sortie sur le marché obligataire

Après le Crédit Agricole du Maroc, c’est au tour de BMCI de recourir au marché obligataire pour une levée de fonds. L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a en effet visé un prospectus relatif à une émission par la BMCI d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant maximum de 500 MDH.

L’opération est prévue en deux tranches. La première, à taux fixe, sera émise à un taux entre 3,38% et 3,53% (en référence au taux 10 ans), alors que la seconde, révisable annuellement, sera émise à un taux entre 2,86% et 3,01% pour la 1ère année (en référence au taux 52 semaines). La période de souscription est prévue du 4 au 7 novembre 2019 inclus. La maturité de l’emprunt est de 10 ans, avec une prime de risque fixée entre 55 et 70 pbs.

L’emprunt obligataire subordonné a pour principaux objectifs l’optimisation des fonds propres de la BMCI en vue d’améliorer son ratio de solvabilité et le financement de la croissance de son activité.

Eléments graphiques

D’un point de vue graphique, le Masi a buté consécutivement sur deux zones de résistance cette semaine. 

Le dépassement de la MM50 jours en clôture vendredi dernier, après un rebond le 11 octobre sur la MM200 jours, est l’un des éléments favorables à une poursuite haussière.  Les indicateurs techniques sont haussiers et soutiennent le prolongement de cette dynamique. Mais le timing n'est pas idéal, les cours se trouvant sous des zones résistances. 

Finance Bourse Actualité Boursière

Partage RÉSEAUX SOCIAUX