Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Bourse de Casablanca : Le marché poursuit sa remontée

Bourse de Casablanca : Le marché poursuit sa remontée
Vendredi 28 Fevrier 2020 - Par Finances News

 

La Masi revient sur ses niveaux d’avant la sanction Maroc Telecom.

70% des volumes de la semaine ont changé de main vendredi dernier. 

 

Par Youssef Seddik

 

Tantôt en hausse, tantôt en baisse, la Bourse de Casablanca marque jusqu’à présent un début d'année hésitant. Cette semaine, le marché a encore progressé pour effacer les baisses engendrées par la sanction de Maroc Telecom. D'ailleurs, c'est grâce à une hausse de 5,59% du titre de l'opérateur et à une bonne orientation des grandes valeurs que le Masi a pu avancer de 1,37% sur la semaine (du 19 au 26 février).

D’un calme plat lors des premières journées de la semaine, la Bourse de Casablanca est passée à une progression plus affirmée lors de la journée du vendredi 21 février (+1,86%), scénario identique à celui de la semaine dernière.

Les haussiers se sont en effet manifestés au contact d’un support dynamique pour opérer des achats, tant sur des dossiers de conviction, que sur les Big-caps. Le niveau de participation des opérateurs a dépassé les 1 Md de DH cette semaine. On note que plus de 70% des volumes ont été traités vendredi dernier et que le gros des flux hebdomadaires a concerné les deux premières capitalisations : Attijariwafa bank qui a drainé 291 MDH et Maroc Telecom qui a canalisé 125 MDH.

Les convictions sont les mêmes sur les valeurs de l’immobilier, qui marquent les plus fortes baisses de la semaine en attendant leurs publications : Résidences Dar Saada lâche 7% et Alliances recule de 3,75% sur la période.

 

Managem à la peine, SMI se distingue

Mauvaise semaine en Bourse pour Managem qui s’attend à un résultat net 2019 déficitaire. Elle a perdu 9,3% la journée du profit warning avant de rebondir de 4% le lendemain.

«La persistance d'un contexte défavorable des prix à l'international durant l'année 2019 a nécessité la revalorisation de certains actifs miniers à travers des provisions pour dépréciation. Ces éléments non récurrents ont généré un impact négatif de l'ordre de 350 MDH au niveau du résultat net consolidé du groupe», a expliqué la minière.

Par contre, sa filiale SMI qui a enregistré une forte accélération de son activité en 2019, a gagné près de 10% sur la semaine. Elle marque une hausse de 26% de son chiffre d'affaires 2019 à 852 MDH grâce à une hausse de 18% des volumes et de 3% des prix de l'argent. Sur le seul T4, le chiffre d'affaires progresse de 28% à 219 MDH. 

Au final, en l’absence de repères et d'idées et attendant le reste des publications, les investisseurs préfèrent minimiser leurs prises de risques.

 

Eléments graphiques 

Pas de changements dans le portrait graphique du marché. Les principaux supports identifiés ne sont pas sous pression pour le moment. Dans l'immédiat, les supports les plus proches se situent à 12.400/points puis à 12.300 points. La zone de résistance à travailler se trouve à 12.700 points. À moyen termes, la tendance de fond n’est pas attaquée et reste haussière. 

 

 

Bourse Actualité Financière Finance Maroc Bourse de Casablanca

Partage RÉSEAUX SOCIAUX