Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

StartUp Africa Summit : Plus de 60 start-up accompagnées

StartUp Africa Summit : Plus de 60 start-up accompagnées
Vendredi 21 Fevrier 2020 - Par Finances News

 

L’événement de cette année qui a fait la part belle à l’innovation, a connu une forte affluence.

20 pays issus d’Europe, d’Afrique et de la zone MENA ont été représentés.

 

M.D

 

L’événement StartUp Africa Summit, porté par StartUp Maroc et créé en étroite collaboration avec The Next Society et Diafrikinvest, est devenu une manifestation-phare à l’échelle du continent.

Le rendez-vous abrité par le Royaume regroupe, en effet, l’ensemble des principaux acteurs de l’écosystème des start-up pour ne citer que les mentors, les businessangels, les spécialistes de l’incubation des porteurs de projet ainsi que les investisseurs.

Etalée sur trois 3 jours, la manifestation, co-financée par l’Union européenne, a suscité l’intérêt de plus de 300 participants issus de 20 pays (Afrique, Europe, Moyen-Orient) et 60 start-up (contre une trentaine en 2018).

Le rendez-vous se différencie des autres évènements du genre grâce à son programme riche, articulé autour du networking portant sur des axes déterminants et des conférences.

La rencontre, placée sous le thème «L’innovation pour l’Afrique de demain», a suscité une très grande affluence lors des différents panels qui se sont déroulés à la Bibliothèque nationale du Royaume.

Au-delà des conseils pratiques destinés aux jeunes porteurs de projet qui ambitionnent de se développer sur le continent africain, il ressort des différents échanges que l’innovation portée par les start-up africaines constitue un pilier de l’essor du continent.

Il est important de mentionner l’organisation de l’atelier, destiné aux businessangels en collaboration avec MedAngels qui n’est autre que le premier réseau de business-angels à travers la région Méditerranée.

Cette association a pour vocation de faciliter les investissements transfrontaliers parmi les membres du réseau. La pertinence de l’organisation d’un tel atelier est prouvée en partie par le fait que la CCG s’emploie à structurer les businessangels au Maroc. Ce qui permettra de diversifier les sources de financement des start-up marocaines.

L’autre temps fort de StartUp Africa Summit a été la tenue de workshops autour des stratégies de vente, l’exploration des marchés africains, l’investissement ainsi que la préparation à la levée de fonds. Des axes-clefs qui conditionnent le succès des start-up sur le marché africain, de plus en plus prisées par les investisseurs. Pour rappel, les start-up du continent ont levé plus de 2 Mds de dollars en 2019. Ce qui représente une hausse de 74% par rapport à 2018. ◆

 


Paroles de pro : Zineb Rharrasse, cofondatrice de StartUp Maroc

L'un des premiers objectifs de StartUp Africa Summit, qui en est à sa troisième édition, est de permettre aux différentes start-up accompagnées de mieux comprendre les marchés des différents pays africains par la rencontre d’entrepreneurs ou d’investisseurs.  Par exemple, une start-up tunisienne a pu grâce à sa participation à l’édition précédente faire une expansion sur le marché marocain.

Les deux premières journées de l’événement de cette année ont été dédiées à la formation des 60 start-up. StartUp Africa Summit constitue un point de contact pour les start-up marocaines à la recherche de nouveaux débouchés.

Les investisseurs présents ont aussi l’opportunité d’explorer le potentiel des porteurs de projet ou start-up participantes. La deuxième édition a permis à des investisseurs issus, entre autres du Kenya et du Nigéria, de s’intéresser davantage aux marchés des pays francophones. L’objectif recherché est de faire briller les start-up de la région.  

 

 

start-up Afrique Actualités Marocaines

Partage RÉSEAUX SOCIAUX