Programme Awrach II: une locomotive de création d’emploi

Programme Awrach II: une locomotive de création d’emploi

Dans le cadre du programme Awrach, le gouvernement mobilise 3 milliards de dirhams pour inciter les petites, moyennes et grandes entreprises à employer des milliers de citoyens

 

Par M. A.O.

Le coup d’envoi effectif de la deuxième édition du programme Awrach a été donné en mars dernier par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Ce programme, qui a bénéficié en 2022 à 103.599 personnes, dont 30% de femmes, vise la création de 150.000 emplois, dont 50.000 postes stables et durables, rien qu’en 2023. Cette nouvelle a été annoncée, cette semaine, par le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, qui répondait à une question orale à la Chambre des représentants autour des «mesures d'accompagnement pour la promotion des entreprises».

Révélant que les appels à manifestation d'intérêt, pour les entreprises désirant employer, seront lancés dans les deux prochaines semaines, le ministre a précisé que le gouvernement va mobiliser une enveloppe de 3 milliards de dirhams durant les 3 prochaines années, sous forme de chèques pour les petites, moyennes et grandes entreprises, en vue de les inciter à employer des centaines de milliers de citoyens.

Dans le même ordre d’idées, Sekkouri a fait savoir qu'un montant de 1.500 dirhams par mois sera accordé, pour une durée de neuf mois, aux entreprises pour chaque salarié recruté pour une année au minimum dans le cadre du programme. A cela s’ajoute la couverture des charges de la formation qualifiante aux bénéficiaires, en plus d’exonérations en faveur des entreprises créées entre 2015 et 2026 de l'impôt sur le revenu pour les salaires ne dépassant pas 10.000 dirhams par mois ainsi que l'exonération des contributions de la sécurité sociale.

De surcroît, le ministre a indiqué que des chèques de 10.000 dirhams seront délivrés, pour la première fois, pour couvrir les frais de location en faveur de plusieurs entreprises opérant dans le secteur informel, soulignant que ces mesures visent à alléger les charges des petites et moyennes entreprises (PME) désirant recruter dans le cadre de cette deuxième phase du programme Awrach. Notons que le programme Awrach s'inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale globale en matière d'emploi, qui prend en compte les différentes catégories d'âge et les spécificités territoriales, par le biais de programmes innovants visant à améliorer l'employabilité et à renforcer les opportunités d'intégration professionnelle à l'échelle territoriale, sans compétences requises. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 13 Juin 2024

Maroc météo : fortes rafales de vent avec chasse-poussières vendredi et samedi dans plusieurs provinces

Jeudi 13 Juin 2024

Fonds Mohammed VI pour l'investissement : 300 millions de DH engagés à ce jour

Jeudi 13 Juin 2024

Aïd Al-Adha : Bank Al-Maghrib prend des mesures pour assurer l'approvisionnement des GAB

Jeudi 13 Juin 2024

Bank Al-Maghrib : malgré l'inflation basse, le marché table sur un nouveau statu quo

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux