Innovation: c’est mal parti pour le Programme d’appui à l’innovation industrielle !

Innovation: c’est mal parti pour le Programme d’appui à l’innovation industrielle !

Seulement 14 projets de R&D ont été sélectionnés, après six mois, sur un total de 100 prévus par an. Ces projets  n’ont mobilisé que 25 millions de DH, soit juste le 1/12ème du budget annuel de 300 millions de DH prévu par le PA2I. Les détails. 

Démarrage laborieux pour le Programme d’appui à l’innovation industrielle (PA2I) ! Lancé en début d’année par le ministère de l’Industrie et du Commerce pour répondre à une demande incessante de la CGEM, depuis des années, de disposer d’un mécanisme pour booster l’innovation industrielle à travers l’appui à la R&D, le PA2I commence mal. Seulement 14 innovations industrielles sont sélectionnées à l’issue de son tout premier appel à projets, qui a duré six mois.   

Les contrats de financement de ces projets de R&D et d’innovation industrielle ont été notamment signés par l’Etat, la CGEM et les porteurs de projets concernés lors d’une cérémonie qui a eu lieu, mardi 25 juillet 2023 à Rabat, en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, et de Chakib Alj, président de la CGEM.

Bien entendu, ce résultat est très en deçà de l’objectif de 100 innovations industrielles prévues par an par le PA2I sur la période 2023-2027, c’est-à-dire sur cinq années. Le financement total mobilisé pour ces 14 premiers projets sélectionnés se chiffre à peine à 25 millions de DH, avec une contribution individuelle de 80% de l’Etat. Un montant qui ne représente que le 1/12ème du budget annuel mis à disposition par l’Etat.                                                                                                                

Ryad Mezzour a donc profité de la cérémonie de signature pour sonner le tocsin. «Je remercie les entreprises qui ont fait l’effort, le travail, qui se sont engagées dans cette voie de l’innovation et de la montée en gamme, conformément aux orientations de SM le Roi. J’appelle les autres à se mobiliser. Je vous en supplie, c’est une chance qui peut être unique», a-t-il déclaré.  

Gros risque de coupure par les Finances 
Si les industriels ne font pas l’effort qu’il faut pour consommer ce budget, c’est sûr, le ministère de l’Economie et des Finances va le revoir à la baisse.                                                              «Nous avons compris le message. La balle est dans notre camp et je peux vous assurer que nous allons batailler pour utiliser intégralement ce programme», a indiqué Chakib Alj, qui a aussi appelé à la mobilisation et au sursaut. 

Pour remobiliser ses troupes, la CGEM prévoit d’ailleurs d’organiser une large campagne de sensibilisation qui devait démarrer ce jeudi 27 juillet avec la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP). Et c’est Abed Chagar, président de la FCP et Directeur général de Colorado, qui fait partie des 14 entreprises sélectionnées, qui a la charge de convaincre ses pairs d’aller vers le PA2I.  

Colorado a été choisie pour son projet de R&D portant sur la conception et la production d’un revêtement pour tôle galvanisée, laminée en aluminium, actuellement en cours de dépôt de brevet. S’agissant des 13 autres projets de R&D retenus, ils sont portés par 6 autres entreprises et 5 startups industrielles et concernent plusieurs secteurs industriels et filières technologiques, avec une forte dominance de l’utilisation de l’intelligence artificielle (agroalimentaire et agritech, industrie minière, électronique, industrie des dispositifs médicaux et traitement des déchets). Cela va du projet d’Aviarail portant sur le développement d’un simulateur de feu réel sur aéronef à ceux de Sacem sur, respectivement, la création d’un procédé industriel de production par hydrométallurgie de dérivés de manganèse et la mise en place d’un pilote pour la production de dérivés de manganèse (Voir liste).  

 


Les 14 projets de R&D retenus


Par Aviarail :                                                                                                    

1 -  Développement d’un simulateur de feu réel sur aéronef.


Par Azerys SA :                                                                                                    

2 - Valorisation des plantes endémiques naturelles en additifs alimentaires. 


Par Carbrain :                                                                                                  

3 - Développement et fabrication d’un boitier scanner avec application Android/ios/Windows pour prédire les pannes et proposer des solutions grâce à l’IA.


Par Conserves de Meknès :                                                                          

 4 - Développement d’un nouveau solvant vert naturel.                                                                                                        

 5 - Mise en place d’une méthode d’extraction et procédés de préparation d’huiles végétales.


Par Colorado :                                                                                                

6 - Conception et la production d’un revêtement pour tôle galvanisée, laminée en aluminium. 


Par Deepecho :                                                                                              

7 - Développement d’une solution innovante utilisant des algorithmes de Deep Learning performants visant la réduction des taux de mortalité infantile. 


Par Edronic Technologie :                                                                        

8 - Développement d’un dispositif sous fous forme d’un casque lié à une télécommande pour assister les personnes à mobilité réduite (Non voyants et mal voyants)


Par Maghreb Hydroponique :                                                                        

9 - Développement d’un nouveau procédé de fabrication de compléments alimentaires par hydroponie à usage humain et produits à base de céréales. 


Par Melint :                                                                                                    

10 - Développement d’une approche innovante d’usage du lidar couplé à l’IA appliqué à la sécurité et à la surveillance des bâtiments et périmètres sensibles. 


Par Polluclean Sarl :               

11 - Développement d’un projet pilote de traitement des lixiviats spécifiques au Maroc. 


Par PCS Agri :                                                                                                    

12 - Développement de pièges à lumière UV pour la lutte contre les noctuelles et ravageurs. 

 

Par Sacem :                                                                                                

13 – Procédé industriel de production par hydrométallurgie de dérivés de manganèse.                                                                                            

14 - Mise en place d’un pilote pour la production de dérivés de manganèse.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Visa Schengen : nouvelle hausse des frais à partir de juin

Mercredi 22 Mai 2024

HPS ouvre un nouveau bureau en Inde

Mardi 21 Mai 2024

Inclusion financière: le ministère de l’industrie et du commerce signe un accord avec Visa et Al Barid Bank

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux